Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

136 - QOC 2003-214 Question de M. Christophe LEKIEFFRE et des membres du groupe U.M.P. à M. le Préfet de police au sujet des mesures à prendre pour mettre un terme à la pratique du jeu de bonneteau, rue Saint-Denis et passage du Caire (2e)

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2003


Libellé de la question :
"M. Christophe LEKIEFFRE et les membres du groupe U.M.P. interrogent M. le Préfet de police sur les joueurs de bonneteau.
Plusieurs groupes organisés, toujours les mêmes et connus de tous, racolent en plein jour. Ils opèrent dans la journée, la semaine et le week-end à plusieurs endroits de la rue Saint-Denis et du passage du Caire.
Ces groupes ont des guetteurs à chaque croisement ce qui leur permet dès qu'ils aperçoivent les forces de police, de jeter les caisses en carton qui leur servent de table...
M. Christophe LEKIEFFRE et les membres du groupe U.M.P. demandent à M. le Préfet de police quelles mesures compte-t-il prendre pour mettre un terme définitivement à cette pratique (les statistiques ne résolvant aucun problème)."
Réponse (M. LE PRÉFET DE POLICE) :
"Les services de police locaux sont particulièrement sensibilisés à la physionomie du quartier de la rue Saint-Denis et apportent une attention constante à ce type de délinquance.
Les surveillances exercées par les fonctionnaires de police ont permis de constater la présence, en après-midi et en soirée, de deux groupes, constitués chacun de quatre à cinq personnes, et installés face au n° 224 et au n° 237 de la rue précitée, à proximité du passage du Caire.
Les organisateurs de ces jeux disposent en effet d'équipes bien organisées qui assurent une surveillance leur permettant de s'enfuir à la première alerte.
Toutefois les services de police ont accentué leur présence ce qui permet, à chaque fois, de procéder à l'éviction des contrevenants.
En outre, au cours de l'année 2002, l'action des services de police a permis d'établir trois procédures judiciaires relatives à ces jeux.
Enfin, sur la base de l'article R. 644-2 du Code pénal, relatif à la contravention pour entrave à la libre circulation sur la voie publique, les services de police ont respectivement établi, pour l'année 2002, et depuis le début de cette année, 21 et 4 procès-verbaux pour ce motif sur ce site.
Je puis vous donner l'assurance que les fonctionnaires de police demeurent particulièrement vigilants face à ces activités, qui font l'objet de surveillances soutenues."