Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

137 - QOC 2003-215 Question de MM. Christophe LEKIEFFRE, Jean-François LEGARET et des membres du groupe U.M.P. à M. le Maire de Paris relative à la situation financière du Conservatoire du centre de Paris Wolfgang Amadeus Mozart (2e)

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2003


Libellé de la question :
"M. Christophe LEKIEFFRE, M. Jean-François LEGARET et les membres du groupe U.M.P. demandent à M. le Maire de Paris de publier, comme il s'y était engagé, les résultats Du rapport de l'Inspection Générale réalisé, l'été dernier, sur la situation du conservatoire du centre de Paris, Wolfgang Amadeus Mozart.
Ils rappellent que la situation financière de l'établissement ne cesse de se dégrader depuis deux ans et qu'elle atteint aujourd'hui un niveau préoccupant.
Enfin, M. Christophe LEKIEFFRE, M. Jean-François LEGARET et les membres du groupe U.M.P. rappellent que l'activité du conservatoire est rendue très difficile en raison de locaux jugés trop exigus. Lors de la séance du Conseil de Paris du 23 septembre, on annonçait que le conservatoire pourrait disposer du bâtiment laissé vacant par la radio 95.2 (crédits inscrits au budget) mais que cet aménagement serait subordonné à la réalisation des travaux généraux sur le site du Forum des Halles. Interrogé sur ce dossier, l'Adjoint chargé de l'Urbanisme et de l'Architecture indiquait que dans le cadre du projet général pour les Halles, on pouvait s'interroger sur l'adaptation des locaux actuellement occupés par le conservatoire et sur l'opportunité de trouver un site plus satisfaisant. Qu'en est-il aujourd'hui ?"
Réponse (M. Christophe GIRARD, adjoint) :
"Le conservatoire municipal du Centre de Paris fonctionne globalement dans des conditions normales.
A la suite du concours externe de recrutement de directeurs de conservatoires fin janvier, présidé par une personnalité extérieure, un nouveau directeur de l'établissement a été nommé. Il prendra ses fonctions en septembre 2003. Le Maire de Paris vient également de procéder à la désignation d'un nouveau président, qui succédera à l'actuelle présidente, dès les prochaines semaines.
Le Maire de Paris est favorable à la diffusion du rapport de l'Inspection générale, mais cette possibilité doit préalablement être soumise à l'appréciation de la Commission d'accès aux documents administratifs (C.A.D.A.) qui en a été saisie afin d'éviter les mises en cause personnelles.
Pour ce qui concerne la situation financière, et comme cela a été récemment indiqué en réponse à une précédente question écrite au Maire de Paris, les Conseils d'arrondissement et le Conseil de Paris seront prochainement invités à délibérer sur l'octroi d'une subvention exceptionnelle à l'association du conservatoire municipal du Centre de Paris.
Le constat de l'exiguïté des locaux, au regard des perspectives de développement souhaitables de l'établissement, a conduit à attribuer à la Direction des Affaires culturelles les locaux rendus vacants par le départ de "Radio Tour Eiffel" et à inscrire au budget de la collectivité parisienne les crédits nécessaires à leur aménagement. Toutefois, et comme cela a été indiqué au Conseil de Paris de septembre 2002, la réalisation de cette extension interviendra lorsque des décisions plus générales relatives à l'aménagement global du Forum des Halles auront été prises.
Les travaux se poursuivent sur ce dossier. Le diagnostic des équipements Terrasse Lautréamont devrait être achevé au printemps 2003. Les études de finition seront conduites ensuite sur une durée d'environ un an. Le calendrier de réalisation et l'ampleur des opérations d'aménagement qui suivront ne peuvent encore être fixés, à ce stade. Cette question est débattue dans un comité de pilotage co-présidé par Jean-Pierre CAFFET et Jean-François LEGARET."