Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

130 - QOC 2003-206 Question de Mme Brigitte KUSTER et des membres du groupe U.M.P. à M. le Maire de Paris à propos du mobilier urbain sur le site du tramway

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2003


Libellé de la question :
"Mme Brigitte KUSTER et les membres du groupe U.M.P. ont appris par voie de presse qu'un jury "venait de choisir" en présence de trois maires, adjoints au Maire de Paris, le mobilier urbain (kiosques, bancs, barrières, etc.) qui équipera les 17 stations du tramway.
Il semblerait selon ces informations que ce soit le projet présenté par le groupement d'architectes "Wilmotte - Arnaud de Bussière" qui ait été choisi.
Mme Brigitte KUSTER et les membres du groupe U.M.P. demandent à M. le Maire de Paris des précisions sur les critères retenus et d'avoir connaissance de ce projet."
Réponse (M. Denis BAUPIN, adjoint) :
"Dans le cadre du projet de tramway sur les boulevards des Maréchaux sud, la R.A.T.P. assure la maîtrise d'ouvrage du système de transport, la Ville de Paris assurant la maîtrise d'ouvrage des aménagements de voirie.
Ainsi la R.A.T.P. a à sa charge les stations du tramway. En accord avec la Ville de Paris, la R.A.T.P. a lancé un concours de design pour le mobilier des 17 stations du tramway : abris, billetterie, bancs... Ce concours a fait l'objet d'un jury, présidé par Mme IDRAC, Présidente de la R.A.T.P., auquel ont notamment participé trois adjoints au Maire, MM. BAUPIN, CAFFET et GIRARD et des représentants des services de la Ville de Paris.
Ce jury a proposé à la R.A.T.P. de retenir l'équipe composée par les architectes WILMOTTE et de BUSSIÈRE. M. WILMOTTE est le concepteur de nombreux projets de mobilier urbain en France et en Europe : il a notamment conçu certains des mobiliers qui ont été implantés sur les Champs-Elysées lors leur rénovation au début des années 1990.
L'équipe lauréate aura donc la mission de conception du mobilier R.A.T.P. des 17 stations. Les critères de choix mis en avant par le jury permettent la conjugaison des deux objectifs urbains suivants :
- La nécessité d'intégrer le tramway dans la Ville par le choix de mobiliers, de matériaux, de couleurs et de formes dans l'esprit des grands aménagements de voirie et de mobiliers urbains dans la Capitale ; cet objectif a également pour but de faire des stations de tramway des éléments de liaison entre les quartiers desservis. Le mobilier retenu devra donc s'intégrer aux boulevards concernés, non seulement sur le tronçon sud mais également sur les futurs tronçons du tramway.
- L'ambition urbaine très forte du projet de tramway et de requalification urbaine de l'ensemble des boulevards. De ce point de vue, le choix d'un concepteur impliqué dans la réhabilitation des Champs-Elysées est un signe très net des maîtres d'ouvrage (Ville de Paris et R.A.T.P.) de l'excellence recherchée pour l'ensemble des aménagements liés au tramway."