Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

53 - Désignations de représentants du Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal, dans un organisme

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2000


M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Mes chers collègues, nous avons à procéder à la désignation de Conseillers de Paris au sein d'une commission de maîtrise d'?uvre. Il s'agit de procéder à un vote par scrutin secret, comme le veut le règlement.
à la Commission de maîtrise d'?uvre pour l'aménagement de voirie du secteur de la Porte d'Aubervilliers (19e) (R. 25).
Titulaires :
- M. Michel BULTÉ,
- M. Claude LAMBERT ;
- Mme Annick BOUCHARA ;
- M. Roger MADEC ;
- M. Daniel MARCOVITCH.
Suppléants :
- M. Paul AURELLI ;
- M. Claude-Gérard MARCUS ;
- M. Jean-Pierre PIERRE-BLOCH ;
- M. Michel TUROMAN ;
- M. François DAGNAUD.
Je vous propose de désigner comme scrutateurs Melle Marie-Chantal BACH et M. Jean-Marc BOULENGER de HAUTECLOCQUE. S'ils l'acceptent, ils peuvent venir jusqu'à l'urne.
M. Alain RIOU. - Une explication de vote.
Cela fait longtemps que les "Verts" ne l'ont pas fait observer mais, sur cette liste, figurent, bien sûr, des membres de la majorité municipale mais aussi des membres de l'opposition. Une fois de plus, les Verts n'ont même pas été sollicités.
Il se trouve que Jean-François BLET qui est un élu du 19e aurait bien pu figurer sur cette liste.
Donc, une fois de plus, nous constatons que les socialistes ne proposent qu'éventuellement à quelques groupes de figurer sur des listes de cette nature.
Je ne mets pas en cause les communistes, mais je parle des socialistes qui sont tous des titulaires.
Monsieur TUROMAN, on ne vous a proposé que d'être un suppléant.
Donc, nous regrettons une fois de plus que nous n'ayons même pas la possibilité de figurer sur cette liste, alors que personne ne conteste la compétence de Jean-François BLET, dans le 19e arrondissement, dans le domaine de l'urbanisme et de l'aménagement des quartiers.
Voilà ce que je tenais à dire à cette Assemblée.
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Merci, Monsieur RIOU.
Je ne veux pas m'immiscer dans un débat interne à la gauche plurielle et à l'opposition, vous pouvez constater que sur cette proposition, pour cinq membres il y a trois sièges où seront élus des membres de la majorité municipale, deux sièges pour l'opposition aussi bien pour les titulaires que pour les suppléants.
En accord avec les groupes, les candidatures ont été arrêtées. Il vous appartient d'obtenir de la part de vos collègues des groupes de l'opposition, le groupe socialiste et le groupe communiste, un peu plus de générosité. C'est à vous de régler ce genre de problème. Il n'appartient pas à l'exécutif municipal de s'immiscer dans la vie des groupes de l'opposition.
M. Alain RIOU. - Je ne vous le demandais pas.
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Y a-t-il d'autres candidatures ?
Il n'y en a pas.
Le scrutin est ouvert.
(Il est procédé à l'appel nominal).
Le scrutin est clos.
(Les secrétaires procèdent au dépouillement).
Mes chers collègues, je vous annonce les résultats du scrutin :
Nombre d'inscrits : 163.
Nombre de votants : 16.
Non participation au vote : 147.
Bulletin blanc ou nul : 1.
Suffrages exprimés : 15.
Majorité absolue : 8.
Pour : 15.
Je félicite les élus. Ces désignations sont donc adoptées. (2000, R. 25).