Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

115 - QOC 2000-377 Question de Mme Laure SCHNEITER, élue du Mouvement écologiste indépendant, à M. le Maire de Paris au sujet des 4 ports dépendant du Port autonome de Paris

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2000


Libellé de la question :
"Le Port autonome de Paris dispose sur 2,8 kilomètres, le long de la Z.A.C. "Paris-Rive gauche", de 4 ports : National, de Tolbiac, de la Gare et d'Austerlitz.
Les ports National et de Tolbiac sont occupés par les usines à béton dont les activités posent problème. La société concessionnaire souhaitant augmenter ses capacités de production de 30 %, une enquête publique a été réalisée.
Mme Laure SCHNEITER s'inquiète des risques de pollution de la Seine, notamment en cas d'orage exceptionnel ou de crue. Elle s'étonne que la pollution de l'air, provoquée par les poussières et les gaz d'échappement, n'ait pas été traitée dans le dossier d'enquête publique, pas plus que la question du bruit.
Les ports d'Austerlitz et de la Gare ont été inscrits en espaces verts dans le Plan d'aménagement de zone de la Z.A.C. adopté en 1997.
Mme Laure SCHNEITER s'étonne que le port de la Gare ait été transformé en un vaste parking pour les clients des bateaux-restaurants. Est-ce ainsi que M. le Maire de Paris a l'intention de reconquérir les berges de la Seine au profit de la promenade ?
Sur le port d'Austerlitz sont construits les bâtiments des Magasins généraux et de la Maison de la batellerie, sous lesquels passe une voie express.
Mme Laure SCHNEITER demande à M. le Maire de Paris :
1°) quand les berges du port d'Austerlitz seront-elles transformées en promenade ;
2°) si les bâtiments seront démolis, comme prévus ;
3°) quand les berges seront-elles définitivement débarrassées des voitures et de la voie express."
Réponse (M. Alain DESTREM, adjoint) :
"Un nouveau programme de la Z.A.C. "Paris-Rive gauche", élaboré en association avec les représentants de l'Etat et de la Région d'Ile-de-France, a été approuvé par le Conseil de Paris le 7 juillet 1997.
Il prévoit notamment que les berges de la Seine fassent l'objet d'aménagements en faveur de la promenade et des loisirs, entre les ponts d'Austerlitz et de Tolbiac. Il prévoit également que soit examinée la possibilité de conserver quelques éléments des bâtiments des Magasins généraux et de les intégrer dans le réaménagement des berges sans mettre en cause les options générales arrêtées.
Les études correspondantes sont actuellement en cours.
Par ailleurs la voie sous les Magasins généraux devrait être supprimée une fois mise en service l'avenue de France entre le pont Charles-de-Gaulle et le boulevard Vincent-Auriol.
S'agissant des places de parking existantes sur le port de la Gare, la Ville de Paris souhaite que le Port autonome de Paris mette en ?uvre des aménagements tels que les berges soient entièrement dévolues à la promenade et aux loisirs conformément aux objectifs prévus au P.A.Z.
En amont du pont de Tolbiac, le P.A.Z. prévoit que les berges pourront accueillir, comme cela était auparavant prévu dans le P.O.S., des activités portuaires liées à l'exploitation du trafic fluvial de marchandises. S'agissant des risques de pollution que pourraient entraîner de telles activités, c'est l'objet de l'enquête publique au titre des installations classées de déterminer leur teneur et les mesures à prendre pour s'en prémunir."