Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

116 - QOC 2000-383 Question de Mme Martine BILLARD, élue "Les Verts", à M. le Maire de Paris concernant le stationnement des vélos au Centre administratif, 17, boulevard Morland (4e)

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2000


Libellé de la question :
"Question à M. le Maire de Paris concernant le stationnement des vélos du personnel de la Ville de Paris ainsi que du public fréquentant le centre administratif situé 17, boulevard Morland (4e).
Plus de 2.000 personnes travaillent au Centre administratif Morland situé 17, boulevard Morland (4e). Il s'agit en effet d'un des principaux bâtiments administratifs municipaux, avec en plus des services de la Préfecture de Paris.
Ce centre administratif reçoit chaque jour un public important constitué de nombreux Parisiens qui se rendent notamment au service des demandes de logement ou viennent recueillir des renseignements en matière d'urbanisme.
Or, aucun mobilier de stationnement pour les vélos n'a été installé sur le parvis de ce bâtiment, malgré la mise en place d'un "Plan vélo".
Ce sont, par conséquent, les barrières de police et les gardes corps des trémies du parking souterrain qui font office de mobilier d'accroche pour les vélos.
De nombreux agents, ainsi qu'une partie du public, font le choix de se rendre sur leur lieu de travail en vélo, participant ainsi à la politique de réduction de l'automobile à Paris et de lutte contre la pollution.
Ils s'étonnent de ne pouvoir disposer d'aucun aménagement de stationnement pour les vélos.
C'est pourquoi Mme Martine BILLARD demande à M. le Maire de Paris de faire procéder à des études afin de proposer une solution pour un stationnement sécurisé des bicyclettes du personnel de la Ville de Paris et du public fréquentant le Centre administratif Morland."
Réponse (Mme Claude-Annick TISSOT, adjoint) :
"Afin de satisfaire la demande des agents travaillant dans l'immeuble Morland, il est prévu de mettre en place, dès cet été, une batterie de porte-vélos de 10 places fixée au sol à droite de l'entrée du centre administratif.
Cette disposition sera complétée par des installations sur la voie publique, soit rue Schomberg, soit rue Agrippa-d'Aubigné voire dans les deux voies précitées par la création d'aires de stationnement pour deux-roues directement accessibles depuis la chaussée afin de ne pas inciter à une circulation sur les trottoirs.
Les études en cours définiront la meilleure solution à retenir."