Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

16 - V - Question d'actualité de M. Claude LAMBERT et des membres du groupe "Rassemblement pour Paris" à M. le Maire de Paris et à M. le Préfet de police sur la circulation, le 18 juin, sur la Butte-Montmartre (suite)

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2000


M. LE MAIRE DE PARIS. - Merci.
Nous revenons à l'ordre du jour.
La parole est à M. LAMBERT.
M. Claude LAMBERT. - Si vous m'y autorisez, Monsieur le Maire, je voudrais simplement répondre à M. le Préfet. On a donné la parole 3 fois au groupe communiste après une réponse à une question d'actualité. Moi, je veux aussi répondre sur une question d'actualité et dire à M. le Préfet qu'une fois de plus et comme d'habitude, il n'a pas répondu à ma question.
J'ai posé une question claire : est-ce que "Les Verts" avaient le droit d'interrompre la circulation vers les accès à la place du Tertre et de se substituer ainsi à la police ?
Vous n'avez pas répondu, Monsieur le Préfet. Si vous donnez votre accord, bravo mais chacun prendra ses responsabilités ! C'est inadmissible ! Vous ne répondez jamais aux questions ! Vous êtes toujours à côté de la plaque ! C'est pour cela peut être qu'il y a les résultats brillants que l'on connaît...
M. LE REPRÉSENTANT DU PRÉFET DE POLICE. - Je vous ai répondu.
M. Claude LAMBERT. - Non, vous n'avez pas répondu à ma question.
M. LE MAIRE DE PARIS. - M. le Préfet répond ce qu'il souhaite répondre et les élus en tirent les conclusions qu'ils veulent.