Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

81 - QOC 2000-436 Question de Mme Martine DURLACH, M. Michel TUROMAN et des membres du groupe communiste à M. le Maire de Paris concernant la réhabilitation de la cité "Ourcq - Léon-Giraud" (19e)

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2000


Libellé de la question :
"La cité "Ourcq - Léon-Giraud" (19e) vient de faire l'objet, pendant 2 ans, d'une opération de réhabilitation. Celle-ci ne s'est pas déroulée dans de bonnes conditions et a occasionné de nombreux problèmes pour les locataires. L'achèvement des travaux n'a pas mis un terme à ces désagréments qui restent sans solution à ce jour.
Ainsi, au plan individuel, la majorité des locataires est mécontente et insatisfaite des travaux, souvent mal réalisés. Au plan collectif, un grand nombre de problèmes subsistent également.
Ces travaux, comme ces problèmes, ont été répertoriés par les locataires et une pétition regroupant de très nombreuses signatures a été adressée à la direction de l'O.P.A.C. de Paris.
L'O.P.A.C. doit s'engager à répondre aux demandes formulées par les locataires.
Aussi, Mme Martine DURLACH, M. Michel TUROMAN et les membres du groupe communiste demandent-ils à M. le Maire de Paris les mesures qu'il compte prendre afin de réunir l'ensemble des intéressés, O.P.A.C. de Paris, Ville de Paris, associations de locataires et locataires, pour régler l'ensemble des problèmes et répondre ainsi aux demandes des habitants de cette cité."
Réponse (M. Michel BULTÉ, adjoint) :
"L'opération de réhabilitation du groupe "Ourcq - Léon-Giraud" a été précédée d'une concertation avec l'Association des locataires du site, concertation qui a abouti à la signature d'un protocole d'accord le 5 mai 1997, et à un vote favorable des résidents (152 sur 209 votants). 22 réunions d'information, ainsi qu'une permanence, ont été tenues avant et pendant les travaux.
Les travaux dans les logements et les parties communes, lancés en décembre 1998, se sont achevés en avril 2000. Dans le cadre de l'année de parfait achèvement, une enquête de satisfaction des locataires est menée actuellement. Les imperfections qui seront signalées par les occupants seront naturellement reprises. Par ailleurs, une visite de l'ensemble des logements des signataires de la pétition sera effectuée, avant le 10 juillet prochain, par l'équipe de maîtrise d'?uvre.
Le caractère spécifique de ce site a conduit l'O.P.A.C. à prévoir, au-delà d'une mise aux normes des appartements, des aménagements particuliers (portes anti-vandales, portes palières avec serrures 3 points, éclairage des parties communes en continu) et à lancer une opération de requalification.
Face à l'insécurité qui règne dans les parties communes et à l'extérieur des bâtiments, l'Office étudie depuis plusieurs mois, en concertation avec l'Association des locataires, les moyens à mettre en ?uvre. Ces problèmes de sécurité ont été à l'origine de nombreux blocages et retards dans le déroulement des travaux de réhabilitation."