Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

28 - 2000, JS 253 - Subvention à l'association "Opus" (7e). - Montant : 50.000 F

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2000


M. Pierre GABORIAU, adjoint, président. - Nous passons au projet de délibération JS 253 accordant une subvention à l'association "Opus".
Madame BRAQUY, vous avez la parole.
Mme Arlette BRAQUY. - Je vais prendre les coups !
Monsieur le Maire, cette subvention retient toute notre attention à plus d'un titre. Nous constatons que cette association, créée il y a 9 mois, peut prétendre à une subvention alors qu'elle ne peut faire état de ses actions, de ses résultats, voire de confirmer par sa vie associative sa pérennité probable.
Le principe de notre Conseil de n'octroyer de subvention qu'après une année minimum d'activité nous semble sage et il faut l'appliquer pour tous.
Nous constatons que le motif de cette demande est la participation à la course croisière de l'E.D.E.C. Cette compétition nautique organisée par les étudiants des facultés et des grandes écoles est sponsorisée depuis des années par des entreprises, et c'est une bonne initiative.
Nous ne voyons pas la raison pour laquelle, cette année, la Ville participerait financièrement à cette opération, d'autant plus que le projet de délibération ne comporte aucune précision sur le budget.
M. Pierre GABORIAU, adjoint, président. - La parole est à M. CANE pour vous répondre.
M. Dominique CANE, adjoint, au nom de la 4e Commission. - Je voudrais faire un peu la même réponse que mon ami Jean-Pierre BURRIEZ : je n'ai jamais vu M. OGÉ en Commission depuis 1995, mais je vais quand même répondre.
Il est exact que cette association n'a pas un an d'existence. Quand elle touchera sa subvention, elle aura vraiment un an d'existence.
Si elle est subventionnée, ce n'est pas pour sa participation à la course de croisière, c'est simplement pour ses équipes de football qui sont engagées auprès de la Ligue de Paris pour la saison 2000-2001. Il leur fallait un budget, ils ont un budget prévisionnel de 162.000 F. Ils demandaient une subvention de 130.000 F. Compte tenu des parallèles que je fais pour les différentes associations sportives pratiquant le football, j'ai estimé qu'il fallait leur donner 50.000 F parce qu'ils ont des équipes de football qui vont démarrer pour la saison 2000-2001. C'est très important pour ces jeunes-là.
M. Pierre GABORIAU, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération JS 253.
Qui est pour ?
Qui est contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2000, JS 253).