Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2004
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

2004, DPA 60 G - Approbation du principe de réalisation des travaux d’aménagement d’un centre de protection maternelle et infantile, d’un centre de planification et d’éducation familiale et d’un centre d’adaptation psychopédagogique dans la Cité Michelet, 87-91, rue Curial (19e), et des modalités de passation du marché de maîtrise d’oeuvre et du marché de travaux correspondants.

Débat/ Conseil général/ Novembre 2004


 

Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Nous en venons au projet DPA 60 G qui concerne un centre de P.M.I., un centre de planification et d?éducation familiale et d?un C.A.P.P. dans le 19e arrondissement.

Mme JEMNI était inscrite, c?est Mme Corine BARLIS qui prend la parole à sa place.

Allez-y, vous avez la parole.

Mme Corine BARLIS. - Merci, Madame la Présidente.

La réalisation d?un centre de P.M.I., d?un centre de planification et d?éducation familiale et d?un centre d?adaptation psychopédagogique prévu à l?occasion de la résidentialisation des tours E et F du groupe Edmond Michelet constitue un aspect fondamental de ce projet de délibération. Elle permettra de mettre en ?uvre les objectifs du G.P.R.U. en contribuant à la rénovation et à la création d?équipements de proximité et en illustrant le mode de réorganisation architecturale et paysagère des pieds de tour que l?O.P.A.C. et la Ville souhaitent étendre à l?ensemble du groupe immobilier.

Ces équipements de proximité très attendus par les familles de ce secteur contribueront à améliorer leur cadre de vie. En effet, le centre de P.M.I., équipement de quartier aux prestations gratuites servant au suivi médical préventif des enfants de moins de 6 ans, est actuellement situé 85, rue Curial ; ce centre assure actuellement le suivi de plus de 800 familles. Les locaux de ce centre étant trop exigus, le relogement au 87, rue Curial, tour E, permettra, d?une part, d?accueillir un plus grand nombre de familles dans de meilleures conditions et, d?autre part, d?étendre les capacités de la halte-garderie adjacente.

La création d?un centre de planification et d?éducation familiale dans ce quartier du 19e se justifie par le fait que cet arrondissement concentre 11,4 % de la population âgée de 10 à 19 ans. Aujourd?hui, il n?existe dans le 19e qu?une seule structure de ce type, le centre associatif Clavel, géré par ?Enfance et Famille?, située dans le Sud de l?arrondissement. Aussi la localisation de cet équipement de proximité dans le Nord de l?arrondissement, dans un quartier ?politique de la ville?, me paraît indispensable pour une population fragilisée, qui n?a pas un accès aussi spontané aux consultations classiques que d?autres.

Enfin, le centre d?adaptation psychopédagogique qui a pour vocation d?assurer le suivi d?enfants de l?arrondissement connaissant des troubles de l?apprentissage est actuellement hébergé dans des locaux peu adéquats au 2 bis, rue de Cambrai. Il est nécessaire de le transférer dans des locaux plus adaptés.

Pour toutes ces raisons, le groupe socialiste et apparentés approuve ce projet de délibération et remercie vivement Mme TROSTIANSKY de son investissement dans ce dossier.

Voici les éléments que Mme JEMNI m?a demandé d?apporter à nos débats.

Je vous remercie.

Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - C?est un excellent projet pour le 19e arrondissement !

Madame TROSTIANSKY, vous avez la parole pour répondre.

Mme Olga TROSTIANSKY, au nom de la 6e Commission.

-Madame la Présidente, le lancement de l?amélioration du centre de consultation de P.M.I. est, pour la cité Michelet dans le 19e arrondissement, la promesse d?un service public de santé amélioré. Ces locaux nouveaux viennent répondre aux besoins des familles du quartier, des familles plus souvent touchées par l?isolement et la pauvreté que la moyenne des familles parisiennes.

La création du centre de planification et d?éducation familiale permettra d?étendre les actions de prévention autour des questions de sexualité et de contraception, avec le service de

P.M.I. et les partenaires associatifs du quartier.

 

Je voulais vous dire que quatre nouvelles consultations de

P.M.I. devraient ouvrir leurs portes à Paris sous cette mandature, l?une vient d?ouvrir dans la Z.A.C. ?Paris-Rive gauche? du 13e arrondissement et de nombreuses restructurations sont par ailleurs en cours. L?investissement porté par le Département de Paris est de plus de 8 millions d?euros pour la P.M.I. sous cette mandature.

Ce travail d?investissement sur les locaux nous permettra d?améliorer ce service d?accompagnement des familles parisiennes dans leur vie quotidienne et d?étendre nos actions de prévention.

Juste quelques mots : le Service de protection maternelle et infantile oriente ses actions de prévention en direction des femmes et des enfants de moins de 6 ans ; c?est un soutien aux familles pendant la grossesse, au domicile des familles et dans les maternités. Cela concerne aussi le dépistage précoce des handicaps et des troubles de la relation familiale, la santé, la vaccination, le suivi pédiatrique gratuit et la consultation gynécologique.

Parmi les actions menées, il y a aussi la santé des communautés d?origine étrangère qui sont très importantes, qui font vraiment l?objet d?une attention particulière ; d?ailleurs la prochaine journée d?étude des professionnels de la P.M.I. en décembre sera consacrée à ce thème.

En 2004, le Département consacre plus de 8 millions à ces actions de prévention, 500 agents (médecins, puéricultrices, secrétaires médicales et sociales) rencontrent les Parisiennes et les Parisiens et vérifient le bon fonctionnement de l?accueil des jeunes enfants.

Les 69 centres de P.M.I. parisiens suivent un tiers des enfants de moins de 6 ans, soit 70.000 enfants. Les centres de planification familiale accordent plus de 32.000 entretiens médicaux par an.

En conclusion, on peut dire que vraiment dans ces quartiers les centres de P.M.I. constituent le premier accès au service médical. Je pense que c?est important. Vous-même, vous l?avez dit tout à l?heure quand on a parlé de la communication de santé : pour les familles les plus défavorisées qui ne peuvent accéder à la pédiatrie dispensée dans le secteur libéral, le centre de P.M.I. assure parfois le seul suivi pédiatrique possible pour ces familles. Je pense donc que ces nouveaux locaux du centre de P.M.I. de la cité Michelet, dont l?ouverture est prévue en 2006, permettront de mieux accueillir les familles du quartier. Je crois que cette action se place ainsi en pleine cohérence avec le projet social de territoire qui met vraiment l?accent sur la prévention sociale en direction des familles et de la petite enfance.

Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DPA 60 G.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2004, DPA 60 G).

Je vous remercie.