Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

12 - 2002, ASES 108 G - Autorisation à M. le Président du Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil général, de signer avec l'association "Les petits pierrots" (20e) une convention. - Fixation de la participation financière du Département de Paris au fonctionnement de cette association, au titre de l'année 2002

Débat/ Conseil général/ Juin 2002


Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Nous passons à l'examen du projet de délibération ASES 108 G relatif à la signature, avec l'association "Les petits pierrots", d'une convention fixant la participation financière du Département au fonctionnement de cette association pour l'année 2002.
La parole est à Mme MARIANI.
Mme Brigitte MARIANI. - Merci, Madame la Présidente.
Il apparaît de plus en plus nettement que la nouvelle Municipalité amplifie sa participation financière au profit d'associations axées sur la prévention, notamment en direction des jeunes en difficulté. C'est le cas de ce projet de délibération ASES 108 G où la Municipalité envisage le doublement de sa subvention à l'association "Les petits pierrots". Il s'agirait de poursuivre et de développer les actions de prévention en direction des enfants que mène cette association. Mais comment poursuivre et développer sans disposer du bilan des actions menées par l'association sur la période précédente ? Pour cela, il faudrait que cette association ait à rendre des comptes, tant sur l'efficacité des actions de terrain que sur l'emploi des subventions. C'est ce que dénonce, de manière générale, la Cour des comptes. Doubler ce financement en faisant l'économie d'une réflexion préalable, c'est aussi prendre le risque d'amplifier d'éventuelles inadaptations. Les effets concrets du travail de cette association ne sont pas tels qu'elle puisse se dispenser de toute réflexion intermédiaire à défaut d'un véritable bilan. De plus, l'on peut raisonnablement craindre que ce doublement soudain de la subvention octroyée n'entraîne des difficultés de maîtrise pédagogique comme de contrôle organisationnel.
Je vous remercie de votre attention.
Mme Gisèle STIEVENARD, présidente, au nom de la 6e Commission. - Madame MARIANI, vous avez fait un certain nombre d'observations sur cette participation financière offerte à l'association "Les petits pierrots".
Comme pour toute association, ceci est le fruit des échanges qui ont eu lieu avec elle. Les services veillent à ce que l'association soit en capacité de répondre aux obligations et aux activités qu'elle se propose de réaliser. Si toutefois il y avait des difficultés, nous nous en saisirions et nous apporterions les corrections éventuellement nécessaires.
Madame GÉGOUT, vous souhaitez intervenir ? Je vous donne la parole.
Mme Catherine GÉGOUT. - Le groupe communiste votera cette délibération. Comme explication de vote, depuis des années, je connais très bien cette association qui agit dans le 20e, dans un quartier très défavorisé. C'est la seule dans ce quartier à s'occuper réellement des jeunes en difficulté. Ils ont mis des années. Ils ont réalisé un travail de bénédictins pour arriver à s'occuper de ces jeunes. Vraiment, si vous aviez à demander des comptes et à vous en prendre à une association, ce ne serait vraiment pas à celle-là !
Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Mme GÉGOUT a toute la fougue de l'élue du 20e qui connaît son terrain ! Nous souhaitons évidemment les unes et les autres, que cette association accomplisse un travail efficace au service de nos jeunes.
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération ASES 108 G.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2002, ASES 108 G).