Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2 - Condoléances

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2000


M. LE MAIRE DE PARIS. - Chers collègues, le Conseil de Paris a appris avec beaucoup d'émotion le décès, survenu le 2 décembre 2000, de M. Albert-François BOISSEAU, ancien Conseiller municipal, ancien Conseiller général de la Seine.
(Les Conseillers se lèvent).
Elève de l'école Boulle, M. Albert-François BOISSEAU est d'abord menuisier, puis ouvrier tourneur.
Il adhère au parti communiste en 1939, au sein duquel il est un militant connu et apprécié.
Mobilisé en 1939, il est fait prisonnier de guerre. Quatre fois évadé, il termine sa captivité en Allemagne dans les commandos disciplinaires.
Elu Conseiller municipal de Paris, du 2e Secteur, en juin 1949, il sera réélu en 1953 et en 1959.
Au sein du Conseil municipal, il est notamment membre de la 4e Commission, de la Commission mixte travail et chômage et de la Commission mixte de la jeunesse et des sports de 1953 à 1959.
De 1959 à 1965, il siège à la 4e Commission, à la Commission mixte de la famille et de la population, à la Commission de la jeunesse et des sports.
M. Albert-François BOISSEAU était Croix de Guerre 39-45. Il était Vice-Président de l'Amicale des anciens Conseillers de Paris et trésorier de la Société de retraite des anciens Conseillers.
En mon nom et au nom du Conseil de Paris, j'exprime à ses petits-enfants, à sa famille et à ses amis, les condoléances émues de notre Assemblée.
(L'Assemblée, debout, observe une minute de silence).
Merci.