Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

43 - 2000, DASCO 161 - Subventions contractuelles à la Caisse des écoles du 1er arrondissement, au titre de 2000 (restauration scolaire et séjours de vacances). - Montant total : 480.000 F

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2000


M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Nous passons au projet de délibération DASCO 161 : subventions contractuelles à la Caisse des écoles du 1er arrondissement, au titre de 2000.
Je donne la parole à Mme SCHNEITER.
Mme Laure SCHNEITER. - Monsieur le Maire, vous nous demandez de voter un nombre important de subventions aux Caisses des écoles des 20 arrondissements de Paris, qui fourniront des prestations de repas, de pique-niques pour les centres de loisirs et autres séjours de vacances.
Le 29 mai dernier, le Conseil de Paris a bien voulu voter un amendement que je lui avais proposé au nom du Mouvement écologiste indépendant, pour ajouter au délibéré, après "prestations de restauration scolaire"... "avec des aliments exempts d'organismes génétiquement modifiés".
J'aimerais avoir la confirmation, Monsieur le Maire, que cet engagement, voté il y a quelques mois, sera respecté et précisé dans tous les projets concernant la restauration scolaire, donc pour les projets DASCO du numéro 161 au numéro 180.
(M. Jean-Antoine GIANSILY, adjoint, remplace M. Jean-François LEGARET, adjoint, au fauteuil de la présidence).
M. Jean-Antoine GIANSILY, adjoint, président, au lieu et place de M. Vincent REINA, adjoint, au nom de la 4e Commission. - Le présent projet de délibération concerne des conventions qui seraient passées avec les Caisses des écoles pour les repas à servir dans les centres de loisirs organisés cet été par la Ville de Paris.
Les Caisses des écoles ont toutes choisi de ne pas utiliser de produits dont l'étiquetage précise qu'ils sont susceptibles de contenir des O.G.M. Elles ont adopté des positions communes lors des réunions d'information et de réflexion organisées par le Professeur CABROL, adjoint au Maire chargé de l'Hygiène alimentaire, auxquelles elles participent. Les Caisses y ont inclus les préconisations correspondantes dans les cahiers des charges des sociétés qui leur fournissent soit des denrées leur servant à préparer les repas soit des repas déjà confectionnés. Rien ne s'oppose cependant à ce que les conventions passées avec les Caisses des écoles spécifient que ces dernières devront fournir des repas exempts d'O.G.M.
Je mets donc aux voix, à main levée, le projet de délibération DASCO 161.
Qui est pour ?
Qui est contre?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2000, DASCO 161).