Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

6 - 2003, ASES 9 G - Subvention de fonctionnement exceptionnelle à l'UNAPEI - "Union nationale des associations de parents et amis de personnes handicapées mentales" (18e). - Montant : 4.600 euros

Débat/ Conseil général/ Mars 2003


Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Nous passons au projet de délibération ASES 9 G relatif à l'attribution d'une subvention de fonctionnement exceptionnelle à l'UNAPEI, pour un montant de 4.600 euros.
Je donne tout d'abord la parole à M. Yves POZZO DI BORGO et Mme KOMITÈS lui répondra ensuite.
M. Yves POZZO DI BORGO. - Ce sera très court.
Cette subvention est demandée pour le fonctionnement d'un marché de Noël 2002 ; les handicapés faisant des objets tandis que l'association apporte la logistique. La subvention qui sera accordée sera de l'ordre de 4.600 euros ; l'an dernier, elle était de 6.100 euros, si je ne me trompe pas. Les dépenses pourtant ont été beaucoup plus importantes et cette association est en déficit.
Je voudrais m'adresser à l'adjointe qui suit le problème. Je n'ai pas déposé d'amendement, mais ne pourrait-on pas augmenter la subvention à cette association ?
Cette année, c'est l'année des handicapés et je ne voudrais pas qu'en ce qui concerne ce dossier, on se contente de faire de l'animation, on se contente de faire de beaux colloques. C'est important pour la dignité de ces personnes qui sont vraiment en difficulté. On se rend compte tous les jours que dans notre ville, la ville au quotidien, la vie est très difficile pour tous ces gens. 2.000 euros de plus, c'est un petit détail, pour retrouver le montant de 6.100, mais si l'adjointe pouvait faire un effort, ce serait bien.
Je ne sais pas quelle est la procédure ? Madame KOMITÈS, vous avez certainement la réponse.
Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Je vais donner la parole à Mme KOMITÈS, mais si on regarde les documents budgétaires, l'effort dans ces structures du handicap a été considérable compte tenu du dynamisme qui a été impulsé par Mme Pénélope KOMITÈS.
Allez-y, Madame KOMITÈS, vous avez la parole.
Mme Pénélope KOMITÈS, au nom de la 6e Commission. - Monsieur POZZO DI BORGO, le montant de 4.600 euros est effectivement inférieur à celui accordé l'an dernier à l'UNAPEI pour ce marché de Noël, puisque l'année dernière, il se montait à 6.098 euros. Il correspond, par contre, à l'euro près, à la demande qu'a faite l'association pour cette manifestation. Donc, le montant accordé n'a absolument pas été revu à la baisse lors de l'étude de la demande.
Quand on regarde le budget de l'association, il fait apparaître un déficit sur l'opération de 52 euros que l'association est certaine de pouvoir très largement combler, notamment par le produit des ventes de brioches.
Par ailleurs, il s'agit de la seconde édition de cette manifestation place Saint-Sulpice. Nous n'avons pas, au regard de la subvention qui était très inférieure aux 23.000 euros, proposé de signer une convention pluriannuelle.
Cependant, nous avons proposé à l'association de pérenniser cette action qui remporte un franc succès sur la place Saint-Sulpice. Donc, nous pourrons lui proposer une convention pluriannuelle. Je signale que cette association reçoit par ailleurs un montant de 42.000 euros annuellement via une convention triannuelle que nous avons augmentée quand nous sommes arrivés en 2001.
Je sais que l'association doit me renvoyer son projet pour l'année 2003. Donc, si le projet pour l'année 2003 est plus important, nous regarderons attentivement leur demande.
Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Merci, nous passons au vote. Je mets donc aux voix, à main levée, le projet de délibération ASES 9 G.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2003, ASES 9 G).