Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 1999
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

106 - QOC 99-100 Question de Mmes Cécile SILHOUETTE et Sylvie SCHERER, élues de " Ensemble pour une gauche alternative et écologiste ", à M. le Maire de Paris concernant le fonctionnement de la patinoire de l'Hôtel-de-Ville (4e). QOC 99-101 Question de Mmes Cécile SILHOUETTE et Sylvie SCHERER, élues de " Ensemble pour une gauche alternative et écologiste ", à M. le Maire de Paris au sujet des conditions de sécurité sur le site de la patinoire de l'Hôtel-de-Ville (4e). QOC 99-102 Question de Mmes Cécile SILHOUETTE et Sylvie SCHERER, élues de " Ensemble pour une gauche alternative et écologiste ", à M. le Maire de Paris sur le coût de l'installation et du fonctionnement de la patinoire de l'Hôtel-de-Ville (4e). QOC 99-103 Question de Mmes Cécile SILHOUETTE et Sylvie SCHERER, élues de " Ensemble pour une gauche alternative et écologiste ", à M. le Maire de Paris relative aux sommes récoltées pour la location de patins à la patinoire de l'Hôtel-de-Ville (4e) l'année dernière

Débat/ Conseil municipal/ Février 1999


Libellé de la question :
" Le fonctionnement de la patinoire de l'Hôtel-de-Ville (4e) nécessite une fourniture abondante en eau.
D'où vient cette eau ? A quel endroit le branchement est-il fait ? Cela correspond-il aux conditions de sécurité ? Quel est le volume d'eau utilisé ? Quel est son coût ? Par quel budget est-il supporté ? "
Libellé de la question :
" La patinoire de l'Hôtel-de-Ville (4e) rencontre un succès d'autant plus vif qu'il n'existe aucune patinoire ouverte en permanence dans la Capitale.
Or, une unité mobile de sécurité doit être présente lorsque plus de 500 personnes affluent sur le site : ce n'est pas le cas.
Quelles sont les raisons qui motivent cette absence ? Qu'est-il prévu en cas d'accident ? "
Libellé de la question :
" Une patinoire est installée sur la place de l'Hôtel-de-Ville (4e) depuis le 17 décembre 1998. Son ouverture est prévue jusqu'au 7 mars 1999.
Quel est le coût de l'installation et du fonctionnement de cet équipement ?
Quelles sont les entreprises qui ont participé à son installation ? Quelles sont celles qui participent à son fonctionnement ?
Par quel budget cet équipement est-il supporté ? "
Libellé de la question :
" L'année dernière, comme cette année, la Ville de Paris a souhaité qu'une patinoire soit installée sur la place de l'Hôtel-de-Ville (4e). Cette manifestation a lieu pendant presque 3 mois.
L'accès à la patinoire est gratuit. Ceux qui n'ont pas de patins peuvent s'en procurer sur place, moyennant une somme de 30 F.
Mmes Cécile SILHOUETTE et Sylvie SCHERER aimeraient savoir à combien se sont élevées les sommes ainsi récoltées, la plupart du temps en liquide, l'année dernière ? A qui ont-elles été attribuées ? A qui seront attribuées, cette année, les sommes recueillies de la location des patins ? "
Réponse (M. Dominique CANE, adjoint) :
" Mmes SILHOUETTE et SCHERER posent au Maire de Paris différentes questions relatives au fonctionnement de la patinoire installée place de l'Hôtel-de-Ville depuis le 17 décembre dernier.
S'agissant de l'alimentation en eau de cet équipement, celle-ci s'effectue à partir d'une bouche d'incendie depuis l'Hôtel de Ville. Le branchement dispose d'un disconnecteur qui évite tout risque de contamination du réseau public. Quant à la consommation en eau, elle est relativement faible. Elle peut être estimée à 1.500 mètres cubes environ pour les 3 mois d'exploitation. Cette dépense sera prise en charge par l'exploitant.
S'agissant de la sécurité des patineurs, celle-ci a bien évidemment été prise en compte puisqu'elle est assurée en application stricte des prescriptions de la Commission de sécurité de la Préfecture de police. La fréquentation sur la piste est limitée et n'excède jamais 500 personnes en simultané. Elle est en moyenne de 640 personnes pour une journée de 12 heures. Je précise par ailleurs qu'un poste de premier secours est installé en permanence sur place et qu'il existe une liaison directe avec les pompiers de Paris.
Mmes SILHOUETTE et SCHERER s'interrogent enfin sur les conditions économiques d'organisation de cet événement.
Globalement, le coût de la patinoire, des illuminations et des décorations du parvis de l'Hôtel-de-Ville et de l'avenue Victoria s'élève à une somme de 4 millions de francs. Ce budget est supporté par l'association " Paris-Evénements " dans le cadre de la subvention globale que lui accorde la Ville chaque année pour organiser diverses animations dont les fêtes de fin d'année.
Les entreprises qui ont participé à l'installation de la patinoire sont :
- pour le plancher sur le parvis, " Jaunin structures " ;
- pour le tapis glacier, " Colors production " ;
- pour les aménagements annexes (bordure patinoire, décoration), " Fleuritec " ;
- pour les branchements et effets de lumière, " Lumison " ;
- pour les bungalows, " Somi " ;
- pour les cabinets de toilettes, " Sillage ".
Bien entendu, cette sélection a été effectuée après une consultation de plusieurs entreprises pour chaque prestation.
Pour l'exploitation et la gestion de la patinoire, deux entreprises ont été consultées et " France-Patinoires " a été retenue.
Pour les recettes de location de patins, comme en 1997, le mode de répartition de ces recettes a fait l'objet d'une convention entre " Paris-Evénements " et le gestionnaire retenu.
Pour la saison 1997-1998, les recettes de location se sont élevées à 1.801.483 F T.T.C. permettant ainsi de couvrir le coût de fonctionnement de l'opération et de rémunérer la société qui fournit, je le rappelle, quelque 1.000 paires de patins et qui assure des cours gratuits pour les scolaires le matin. "