Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 1999
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

93 - QOC 99-119 Question de MM. Roger MADEC, Bertrand DELEPLACE, Mme Elisabeth LARRIEU et des membres du groupe socialiste et apparentés à M. le Préfet de police au sujet du centenaire de la caserne de sapeurs-pompiers, 2, place de Bitche (19e)

Débat/ Conseil municipal/ Février 1999


Libellé de la question :
" En janvier 2001, la caserne des sapeurs-pompiers, 2, place de Bitche, sur le bassin de la Villette (19e), fêtera son centenaire.
MM. Roger MADEC, Bernard DELEPLACE, Mme Elisabeth LARRIEU et les membres du groupe socialiste et apparentés souhaitent associer cet anniversaire aux festivités de l'an 2000, que la Ville de Paris compte organiser sur ce site.
Des opérations de réhabilitation ont d'ores et déjà été programmées pour ce centre de secours, lors de la Commission consultative des programmes immobiliers de la Préfecture de police.
Or, à ce jour et à leur connaissance, aucune date n'a été encore précisée pour la réalisation des travaux.
Considérant que des travaux urgents de réfection des menuiseries extérieures et de ravalement des façades doivent être effectués, MM. Roger MADEC, Bernard DELEPLACE, Mme Elisabeth LARRIEU et les membres du groupe socialiste et apparentés demandent à M. le Préfet de police que des budgets puissent être arrêtés afin que les réhabilitations prévues soient réalisées dans les meilleurs délais. "
Réponse (M. LE PRÉFET DE POLICE) :
" Les travaux de réhabilitation programmés pour la caserne Bitche lors de la Commission consultative des programmes immobiliers qui s'est réunie le 17 novembre 1998 comprennent la mise en place d'une ventilation mécanique contrôlée dans les logements, un ravalement de la façade, un remplacement de certaines ouvertures et la réfection des portes de remise.
Ces travaux ont été classés selon un ordre de priorité qui tient compte, d'une part, du degré d'urgence de certaines réalisations relatives à la sécurité des personnels et à la conservation des bâtiments, d'autre part, des contraintes liées à la réalisation du plan de charge des opérations immobilières ainsi que de leur financement.
C'est ainsi que la Commission consultative des programmes immobiliers a retenu prioritairement des opérations de mise en conformité d'installations électriques, d'ascenseurs et de mise aux normes de stations de carburant.
Par ailleurs, les délais d'étude, qui sont de l'ordre de 6 mois, et de travaux, qui s'étaleront sur au moins 8 mois, ne permettraient pas, en tout état de cause, de mener à son terme le programme retenu pour le centre de secours de la place de Bitche sur le présent exercice.
Naturellement, je ne manquerai pas de vous tenir informé de l'avancement de ce dossier, qui fait l'objet d'un suivi attentif au sein de mes services. "