Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 1999
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

94 - QOC 99-120 Question de M. Christophe CARESCHE et des membres du groupe socialiste et apparentés à M. le Maire de Paris sur l'ensemble immobilier, rue Marcadet (18e)

Débat/ Conseil municipal/ Février 1999


Libellé de la question :
" La Ville de Paris a acquis en 1995 un ensemble immobilier situé rue Marcadet (18e), comprenant l'ancien hôtel de Mathagon, datant de la fin du XVIIIe siècle, et un bâtiment contemporain adjacent. Le permis de construire déposé par la R.I.V.P., actuellement soumis à l'approbation du Maire du 18e arrondissement, prévoit 20 logements de type P.L.I. et 10 ateliers d'artistes, tandis que le projet de délibération autorisant le Maire de Paris à accorder ledit permis ne fait mention que "d'environ 12 logements sociaux".
A titre liminaire, M. le Maire de Paris pourrait-il indiquer laquelle des 2 versions, concernant la destination de ce bâtiment, est la bonne ? Peut-il confirmer, en particulier, que le projet comporte bien des ateliers d'artistes ?
Par ailleurs, la délibération d'octobre 1994, approuvée à l'unanimité par le Conseil du 18e arrondissement, prévoyait l'occupation de l'hôtel de Mathagon par des activités municipales à caractère culturel. On est donc très loin du projet initial.
C'est la raison pour laquelle M. Christophe CARESCHE et les membres du groupe socialiste et apparentés souhaitent, étant donné la pénurie criante de locaux associatifs et culturels dans l'arrondissement, qu'une surface significative soit affectée à une structure de type "Maison des associations", ou du moins à usage collectif dont bénéficieraient les associations (lieu de réunion, de répétition, etc.). Ils souhaiteraient connaître la position de M. le Maire de Paris sur cette demande.
Enfin, si la réhabilitation de l'hôtel de Mathagon lui-même n'appelle pas de remarque, le parti architectural et esthétique adopté pour le nouveau bâtiment est très contestable. M. le Maire de Paris pourrait-il donner son sentiment sur ce plan ? "
Réponse (M. Michel BULTÉ, adjoint) :
" La Ville de Paris a acquis au 15, passage Ramey - 75-77 bis, rue Marcadet dans le 18e arrondissement un ensemble immobilier comprenant l'ancien hôtel Mathagon, construit à la fin du XVIIIe siècle et des locaux d'activités en briques rouges.
Ces bâtiments de qualité seront réhabilités et mis en valeur par la R.I.V.P., maître d'ouvrage désigné pour cette opération. La cour sera en particulier dégagée des constructions adventices qui l'encombrent afin de permettre une vue directe de l'hôtel depuis la rue.
Le projet actuellement soumis à l'examen de la Ville prévoit la réalisation, très exactement, dans le bâtiment industriel conservé de 3 ateliers-logements de type P.L.A. et de 3 ateliers d'artistes.
La réhabilitation de l'hôtel Mathagon proprement dit, permettra la réhabilitation d'une douzaine de logements de type P.L.I.
La R.I.V.P. a fait part de son souhait de construire en mitoyenneté un bâtiment neuf et a déposé dans cet esprit un dossier de demande de permis de construire.
Un premier examen de ce dossier, dont le montage financier n'a pas été agréé à ce jour, a fait apparaître que cette proposition ne s'inscrivait pas dans les objectifs de la politique d'urbanisme à visage humain.
Des études complémentaires ont donc été demandées à la R.I.V.P. avant qu'une délibération d'ensemble soit présentée au Conseil de Paris.
En ce qui concerne la destination culturelle de cet immeuble, je vous confirme que la réalisation d'ateliers d'artistes est bien programmée par la Direction des Affaires culturelles à l'adresse. En revanche, la réalisation d'un projet d'équipement culturel plus lourd a été écartée, l'architecture intérieure de l'hôtel Mathagon pouvant difficilement se prêter à un projet d'envergure. "