Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2010
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

2010, DDEEES 28 G - Signature d'un protocole d'accord pour la mise en oeuvre du PLIE sur le territoire des 18e, 19e et 20e arrondissements. - Signature d'un avenant à la convention passée avec l'association PLIE Paris 18e et 19e arrondissements relatif à l'attribution d'une subvention. Montant : 270.000 euros.

Débat/ Conseil général/ Mai 2010


 

M. LE PRÉSIDENT. - Nous passons à l'examen du projet de délibération DDEEES 28 G relatif à un protocole d'accord pour la mise en ?uvre du P.L.I.E. sur le territoire des 18e, 19e et 20e arrondissements.

Je donne la parole à M. Julien BARGETON.

M. Julien BARGETON. - Merci, Monsieur le Président.

Le présent projet de délibération?

M. LE PRESIDENT. - Attendez une seconde ! Un certain nombre de collègues vont peut-être sortir. Qu'ils le fassent dans le silence, sans vous perturber et que l'on accorde aussi de l'importance à ce que vous avez à dire !

M. Julien BARGETON. - Merci beaucoup, Monsieur le Président.

M. LE PRESIDENT. - Vous avez la parole.

M. Julien BARGETON. - Le présent projet de délibération a pour objet le protocole d'accord partenarial qui étend la mise en ?uvre du Plan Local pour l'Insertion et l'Emploi, le P.L.I.E., des 18e et 19e arrondissements sur le 20e. Le dispositif P.L.I.E. est destiné à favoriser l'insertion et l'emploi des personnes les plus en difficulté. La caractéristique de ce dispositif est d'agir dans le cadre d'un partenariat formalisé qui associe les porteurs politiques du dispositif (Etat, Région, Départements et Villes) et qui crée les conditions d'un travail commun entre les dispositifs publics de l'emploi, des associations ?uvrant dans le champ de l'insertion, des organismes de formation et des entreprises.

En mai 2005, le Conseil de Paris a approuvé la signature du protocole d'accord relatif au P.L.I.E. des 18e et 19e arrondissements. A l'époque, le 20e n'avait pas été retenu dans le dispositif. Il s'agit aujourd'hui d'y intégrer notre arrondissement, après avoir fait valoir plusieurs de ses caractéristiques :

- le fait que 20,5 % des demandeurs d'emploi de catégorie 1 n?y sont pas ou peu qualifiés ;

- une forte proportion de chômage de longue durée ;

- un nombre important d'allocataires du R.S.A. ;

- et des demandeurs d'emploi handicapés très nombreux, plus de 1 point que la moyenne parisienne.

L'association P.L.I.E. Paris 18e et 19e arrondissements est manifestement la structure la plus adaptée pour assurer la mise en ?uvre de ce dispositif dans le 20e. Elle a fait la preuve de son efficacité et a trouvé sa légitimité auprès de ses partenaires. Elle a construit un réseau d?acteurs et un partenariat institutionnel très actif. Nul doute qu'elle saura transférer son expérience dans notre arrondissement.

Ses statuts ont donc été modifiés et il nous reste à nous mettre très vite au travail, car le démarrage est prévu dès juin, afin de permettre un premier bilan en fin d'année. 4 référents parcours emploi sont en cours de recrutement, afin d'accueillir et d'accompagner environ 250 bénéficiaires du 20e d'ici la fin de l'année.

Ce projet de délibération, relatif à l'attribution d'une subvention de 270.000 euros, sera également soumis en Conseil de Paris.

(Mme Gisèle STIEVENARD, vice-présidente, remplace M. le Président au fauteuil de la présidence).

C'est pour moi l'occasion, bien sûr, enfin de saluer le travail patient et acharné de Mme Francine VINCENT-DARD, adjointe dans le 20e arrondissement, chargée notamment de l'emploi et qui a consacré beaucoup de son temps et de son énergie à ce dispositif qui apportera beaucoup, beaucoup de bien, je l'espère et je le souhaite, aux gens au chômage dans le 20e qui en ont bien besoin. On se félicite également du choix pragmatique qui a été fait de l?extension d'un P.L.I.E. existant.

Merci beaucoup.

Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Merci.

La parole est à M. Ian BROSSAT.

M. Ian BROSSAT. - Madame la Présidente, chers collègues, nous sommes appelés à délibérer, comme le disait mon collègue, sur le nouveau protocole d'accord pour la mise en ?uvre du Plan Local pour l?Insertion et l?Emploi, le P.L.I.E., pour la période 2010-2013 et sur le versement d'une subvention complémentaire de 270.000 euros à l'association P.L.I.E. Paris Nord-Est, liée à son ouverture au 20e arrondissement.

Je souhaite tout particulièrement saluer les actions menées par les acteurs du P.L.I.E. en faveur de l?insertion des Parisiennes et des Parisiens éloignés de l?emploi.

Le P.L.I.E. est l'un des partenaires de notre Plan départemental d'insertion et permet d'impulser efficacement une politique d'accès à l'emploi durable. Les personnels de ces structures connaissent les difficultés qui se posent aux demandeurs d'emploi de longue durée : perte de confiance en soi, perte de sens, affaiblissement des liens sociaux et familiaux, tarissement des ressources financières.

Face à ces situations critiques, le P.L.I.E. assure un suivi de longue durée des bénéficiaires, jusqu'à six mois après l'embauche, et s'assure que les emplois trouvés soient des temps pleins, avec un minimum de 26 heures hebdomadaires travaillées.

Le contexte économique et social que nous connaissons actuellement ne donne pas des signes d'amélioration, malheureusement. Sur un an, le chômage a augmenté de près de 15 %, les jeunes sont tout particulièrement concernés avec une hausse de près de 17 %. Le nombre d'allocataires du R.S.A. a augmenté de 10 %, pour atteindre le chiffre de 61.000 au titre du R.S.A. socle, auxquels s'ajoutent 12.000 autres R.S.A. travailleurs à temps partiel.

Dans ces conditions et compte tenu du fait que 280 personnes supplémentaires doivent être suivies activement chaque année avec l?ouverture au 20e arrondissement, il nous semble nécessaire d?envisager à la hausse, dès l?année prochaine, le montant de la subvention versée au P.L.I.E. afin de la porter à hauteur de 300.000 euros pour ce qui est du fonctionnement général.

Enfin, il nous semblerait utile que dans le cadre de notre partenariat avec le P.L.I.E., une attention toute particulière soit portée au choix des lieux dans lesquels seront présents les référents emploi du P.L.I.E., par exemple les espaces insertion et les centres sociaux, et ce, afin de bien cibler le public concerné par ce dispositif.

Vous l'aurez compris, nous voterons avec enthousiasme la poursuite de notre partenariat avec le P.L.I.E. Paris Nord-Est.

Je vous remercie.

Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Merci.

Mme Lyne COHEN-SOLAL va répondre aux deux orateurs.

Mme Lyne COHEN-SOLAL, au lieu et place de M. Christian SAUTTER, vice-président, au nom de la 2e Commission. - Merci, Madame la Présidente.

Naturellement, après MM. Julien BARGETON et Ian BROSSAT, je me félicite, à mon tour, et au nom de M. Christian SAUTTER, de pouvoir faire voter ce projet de délibération au Conseil général maintenant et au Conseil municipal sans doute tout à l'heure ou demain, afin que le P.L.I.E. dit "18-19" puisse être étendu au 20e arrondissement et s'appelle désormais le "P.L.I.E. Paris Nord-Est".

Pour cela, la délibération qui vous est proposée au Conseil général prévoit un financement de 270.000 euros et la Ville de Paris, normalement, doit intervenir en même temps que la Région et l'État ; pour l'instant, l'Etat est un peu absent, mais il est important d'agir dans le 18e, 19e et 20e pour que les personnes qui se trouvent au chômage actuellement, trop longtemps au chômage, puissent être prises en charge et, naturellement, ramenées vers l'emploi.

Tous les projets et objectifs qui figurent dans cette délibération, qui ont montré combien ils pouvaient être intéressants à atteindre dans la première partie du P.L.I.E., c'est-à-dire 18-19, vont maintenant être appliqués au 20e ; pour nous, c'est extrêmement important.

Je remercie à mon tour tous ceux qui ont pu participer à la mise en place de ce dispositif extrêmement essentiel pour ces arrondissements.

Je vous demande de bien vouloir voter ce projet de délibération, comme tout à l'heure nous aurons à voter un projet de délibération en Conseil municipal dans ce sens.

Merci, Madame la Présidente.

Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Merci.

Je mets donc aux voix, à main levée, le projet de délibération DDEEES 28 G.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté à l'unanimité. (2010, DDEEES 28 G).

Je vous en remercie.