Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2010
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

Vœu relatif à la commémoration du génocide cambodgien.

Déliberation/ Conseil municipal/ Octobre 2010 [2010 V. 257]


 

Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville

et transmise au représentant de l?Etat le 8 novembre 2010.

Reçue par le représentant de l?Etat le 8 novembre 2010.

 

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal

Considérant que le 17 avril 1975 marque le début d?une tragédie pour le peuple cambodgien. C?est à cette date que les premiers Khmers rouges on pénétré dans Phnom Penh, entraînant la chute du régime en place. Dès lors, ce sont quatre longues années de souffrances, de tortures, de disparitions qui attendent le Cambodge, au nom d?une idéologie qui aboutira dans son application à la disparition du quart de la population de ce pays.

Considérant que la révolution khmère rouge restera la plus brutale et la plus sanguinaire des tentatives de transformation sociale de tous les temps : abolition de la monnaie, anéantissement des couches possédantes, intellectuelles, commerçantes, suppression en moins de deux semaines de l?opposition millénaire entre les campagnes et les villes.

Considérant que la tenue récente du procès du tortionnaire Douch, qui dirigeait la prison S21 et l?ouverture annoncée de celui de 4 hauts dignitaires démontrent que le Cambodge est désormais compétent à regarder la vérité en face et à commencer son travail de mémoire.

Considérant que La France, compte tenu des liens particuliers qui l?unissent au Cambodge, doit accompagner ce pays dans la recherche de la vérité en apportant son soutien humain et financier à la tenue du tribunal dit Khmer rouge.

Considérant que dans par un voeu proposé par Jérôme DUBUS adopté par le Conseil de Paris en avril 2009, la Ville de Paris a arrêté le principe d?un hommage aux victimes qui doit prendre la forme d?une plaque commémorative.

Considérant que ce voeu n?a pas encore été réalisé.

Sur la proposition de M. Jérôme Dubus, Mme Geneviève Bertrand et des élus du groupe Centre et Indépendants ;

Le Conseil de Paris émet le voeu :

Que la plaque commémorative prévue par le voeu d?avril 2009 soit réalisée.