Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2010
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

Vœu relatif à la tentative de coup d’état en Equateur.

Déliberation/ Conseil municipal/ Octobre 2010 [2010 V. 255]


 

Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville

et transmise au représentant de l?Etat le 8 novembre 2010.

Reçue par le représentant de l?Etat le 8 novembre 2010.

 

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal

Le 30 septembre 2010 une tentative de coup d?Etat a été menée par la police nationale équatorienne et certains secteurs de l?armée de l?air contre le Président de la République, démocratiquement élu, Rafael Correa.

Le Président a été séquestré durant plusieurs heures. Sa vie a été menacée. Immédiatement des milliers de citoyens équatoriens se sont mobilisés dans les rues de Quito pour prendre sa défense. Finalement, la majorité des forces armées, restées fidèles au Président, ont réussi à le libérer. Cette tentative de coup d?Etat a donc échoué.

Personne ne doit être dupe : il ne s?agit pas d?une simple insurrection de la police nationale suite au vote de la loi de régulation des primes dans les services publics. Il s?agit bel et bien d?une tentative de coup d?Etat appuyée par les secteurs les plus réactionnaires de la société équatorienne.

Ce sombre épisode fait suite au coup d?Etat réussi, le 28 juin 2009, contre le Président du Honduras Manuel Zelaya expulsé de son propre pays par l?armée.

Sur proposition de M. Alexis Corbière, des élus du groupe communiste et élus du parti de gauche, le Conseil de Paris exprime sa plus ferme condamnation de toute forme de coup d?Etat et tentative de coup de force contre des gouvernements démocratiquement élu,

et

Emet le voeu que le Maire de Paris adresse un message de solidarité au Président équatorien Rafael Correa.