Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 1999
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

14 - Suspension et reprise de la séance

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 1999


(La séance, suspendue le mardi 14 décembre 1999 à une heure, est reprise à dix heures cinquante minutes, sous la présidence de M. le Maire de Paris).
M. LE MAIRE DE PARIS. - Mesdames, Messieurs, rejoignez vos places, s'il vous plaît, la séance est ouverte.
Mes chers collègues, nous avons achevé hier soir la discussion budgétaire et nous allons procéder maintenant au vote des différents budgets.
Ainsi qu'il en a été décidé lors de la conférence d'organisation, je vais d'abord mettre successivement aux voix les différents budgets dits spécifiques, à savoir les T.A.M., le nettoyage, l'assainissement puis le budget spécial de la Préfecture de police et la décision modificative n° 3.
Je demanderai ensuite à l'Adjoint chargé des Finances, M. LEGARET, son avis sur les différents voeux ou amendements qui ont été déposés sur les budgets de la Ville et du Département, avant de les soumettre à notre Assemblée.
Pour vous permettre de suivre les différents votes sur ces voeux et amendements, un fascicule vous a été distribué dans lequel les voeux et amendements ont été numérotés et présentés dans l'ordre du tourniquet. Je les appellerai donc par leur numéro dans l'ordre de leur présentation dans ce fascicule.
Enfin, après que l'Assemblée se soit prononcée sur les voeux et amendements, nous voterons sur les états spéciaux d'arrondissements, puis sur les budgets de fonctionnement et d'investissement de la Ville et du Département. Ces derniers votes s'effectueront par chapitres, puis globalement, suivant la nomenclature qui vous a été distribuée.
Voilà, Messieurs.
Nous allons commencer...
Mme Martine BILLARD, élue "Les Verts". - Mesdames !
M. LE MAIRE DE PARIS. - C'est la seule fois où cela m'est arrivé depuis soixante-quatre ans ! Je vous prie de bien vouloir m'excuser, j'essayerai de me rattraper.
Alors, Mesdames...
M. Alain DESTREM, adjoint. - Messieurs !
(Rires).