Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 1999
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

59 - 1999, JS 444 - Subvention à l'association "Guilde européenne du raid" (6e). - Montant : 60.000 F

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 1999


M. Pierre GABORIAU, adjoint, président. - Nous passons au projet de délibération JS 444 concernant l'attribution d'une subvention à l'association "Guilde européenne du raid".
La parole est à Mme SILHOUETTE.
Mme Cécile SILHOUETTE. - Je vous remercie.
La "Guilde européenne du Raid" se propose d'éditer pour l'an 2000 un numéro spécial de sa revue intitulée "Aventure au XXe siècle".
Le compte d'exploitation de 1996-1997 - c'est le seul que j'ai - indiquait que la guilde se désengageait financièrement de cette revue avec des dépenses passant de 377.000 F à 159.000 F et des recettes diminuant de 299.000 à 189.000 F.
Pouvez-vous nous dire la date de la dernière parution de cette revue ?
Pour ce qui concerne votre projet, nous aimerions vivement savoir à combien d'exemplaires cette revue sera tirée, où elle sera distribuée, si la Ville aura son mot à dire sur le contenu puisqu'il s'agit de fêter le 10e anniversaire des bourses de l'aventure ?
Nous aurions aimé avoir également les comptes 1997-1998, en particulier connaître le détail des subventions publiques apportées à cette association qui bénéficie de nombreux soutiens dans certains Ministères d'hier et d'aujourd'hui.
Pourtant, je ne peux que vous rappeler que cette association qui reçoit cette année 60.000 F de la Ville, a une réputation sulfureuse, liée à ses origines troubles comme le révèle René MONZAT dans ses deux ouvrages consacrés à l'extrême droite : "Les droites nationales et radicales" et "Enquêtes sur la droite extrême", que j'ai cité ici même en 1998. Donc je vous épargne cette citation.
L'histoire de cette association suscite de nombreuses interrogations à Paris bien sûr, mais aussi à Verdun où Arsène LUX, maire R.P.R. de Verdun, s'est opposé à M. Gérard LONGUET sur la nature de cette association à l'occasion d'une manifestation organisée en 1997.
Vous comprendrez que la guilde continue de nous interroger et nous incite à nous opposer à cette subvention.
M. Pierre GABORIAU, adjoint, président. - La parole est à M. Jean-Pierre BURRIEZ.
M. Jean-Pierre BURRIEZ, adjoint, au nom de la 4e Commission. - Monsieur le Maire, je vais essayer de ne pas m'énerver, comme dit mon collègue.
Pour répondre aux questions de notre collègue Mme SILHOUETTE, le dernier numéro est paru en septembre 1999.
Madame SILHOUETTE, je voudrais que nous soyons très prudents lorsque, dans cette Assemblée, nous portons, tout au moins en ce qui vous concerne, des accusations contre des dirigeants d'associations.
Je vous préviens. C'est déjà la deuxième fois que cela arrive. Nous avons déjà eu un précédent un peu malheureux puisque vous aviez porté des accusations contre une association. Il y avait eu un grand titre dans "Le Parisien". Et quand vous êtes venue vous excuser, je vous reconnais ce mérite, en 4e Commission, pour dire que vous vous êtes trompée, il y a eu trois lignes dans "Le Parisien".
Je vous demande, ma chère collègue, lorsque vous portez des accusations comme cela, d'abord, de les vérifier.
Moi, à la suite des accusations que vous aviez portées, j'ai fait un dossier. Je vais donc demander aux dirigeants de la "Guilde du Raid" de prendre contact avec vous pour qu'une fois pour toutes, les choses soient réglées parce que vous jetez l'opprobre sur certains dirigeants et j'espère que vous avez les preuves de ce que vous avez dit !
Je vous remercie.
M. Pierre GABORIAU, adjoint, président.
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération JS 444.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (1999, JS 444).