Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 1999
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

52 - 1999, DVD 180 - Programme "Bus 2001". - Programme de fiabilisation de parcours de la ligne 92 dans le 17e arrondissement

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 1999


M. Pierre GABORIAU, adjoint, président. - Nous passons au projet de délibération DVD 180 relatif au Programme "Bus 2001". - Programme de fiabilisation de parcours de la ligne 92 dans le 17e arrondissement.
La parole est à Mme SCHNEITER.
Mme Laure SCHNEITER. - Monsieur le Maire, concernant la création de couloirs bus pour le 92, avenue Mac-Mahon et pour les lignes 92 et 93 avenue Niel, vous rappelez dans l'exposé des motifs qu'en vingt ans, 159 kilomètres de couloirs réservés aux autobus ont été réalisés à Paris. Il n'y a pas de quoi être fier puisque la plupart de ces couloirs sont simplement signalés par un marquage au sol et, de ce fait, peu respectés. C'est ce que vous constatez dans ce même exposé.
Voilà un triste bilan, avoir réussi à aménager en 20 ans une quarantaine de kilomètres de couloirs d'autobus en site propre, réellement protégés du reste de la circulation sur les 530 kilomètres du réseau existant.
Je me permets de signaler à vos services que leurs aménagements sont mal coordonnés. Depuis la fin du mois d'août, la ligne 92 est équipée d'un plancher bas avec palette rétractable, système d'agenouillement, ce qui est parfait pour les personnes handicapées, sauf qu'elles ne peuvent pas monter dans l'autobus, "la voirie n'étant pas prête". Nous en avons déjà parlé tout à l'heure mais je souhaitais encore avoir la confirmation qu'effectivement vous alliez d'urgence vous occuper de ce problème de voirie.
Alors je voterai pour la création de ces malheureux petits bouts de couloirs protégés, en trouvant le programme bien maigre !
M. Pierre GABORIAU, adjoint, président. - Merci. Monsieur PLASAIT, vous avez la parole.
M. Bernard PLASAIT, adjoint, au nom de la 3e Commission. - Eh bien je remercie Mme SCHNEITER de voter ce projet de délibération malgré les avancées bien maigres. Bien entendu je ne souscris pas du tout à ses propos mais je me réjouis de son vote.
M. Pierre GABORIAU, adjoint, président. - Merci.
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DVD 180.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (1999, DVD 180).