Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

122 - QOC 2002-421 Question de Mme Dominique BAUD et des membres du groupe "Rassemblement pour la République et apparentés" à M. le Préfet de police à propos de la dangerosité du passage clouté au niveau du 117, avenue Félix-Faure (15e)

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2002


Libellé de la question :
"A l'intersection du 117, avenue Félix-Faure et du début de la rue Vasco-de-Gama se trouve un passage clouté très fréquenté par les piétons sortant de l'escalier mécanique du métro de Lourmel afin d'accéder aux différents commerces, squares et écoles.
Sa dangerosité est dénoncée par les habitants du quartier. Il ne se passe pas un mois, sans qu'un accident, plus ou moins grave n'y soit constaté.
Les raisons en sont :
- que le flux des voitures dans le sens Balard/Lourmel n'est pas freiné par un feu peu respecté par les automobilistes qui roulent trop vite et ne le voient pas toujours.
- que le passage protégé de ce feu tricolore est beaucoup moins fréquenté que le passage clouté 15 mètres en aval.
- que dans les deux sens de l'avenue Félix-Faure, les panneaux routiers sont cachés par la végétation ou par des véhicules en stationnement illicite, gênant voire dangereux.
- que le soir, l'éclairage y est insuffisant.
Le mois dernier, une enfant a été renversée et cela a jeté un vif émoi dans le quartier.
Une solution serait d'installer un système de demande de passage par les piétons. Il faudrait aussi installer un feu tricolore au niveau de ce passage clouté, synchronisé avec les feux tricolores existants.
C'est pourquoi, Mme Dominique BAUD et les membres du groupe "Rassemblement pour la République et apparentés" demandent à M. le Préfet de police de bien vouloir faire étudier avec les élus du 15e arrondissement les mesures susceptibles de réduire les risques afin d'améliorer la sécurité de nos concitoyens, notamment à cet endroit, du quartier Félix-Faure/Lourmel."
Réponse (M. LE PRÉFET DE POLICE) :
"Située entre la place Balard et la place Etienne-Pernet, l'avenue Félix-Faure est une voie très fréquentée, qui supporte une circulation à double sens, et sa dangerosité est reconnue.
Sur la portion de voie concernée, deux passages piétons sont implantés compte tenu de la dangerosité des lieux. L'un est situé à l'angle de la rue de Lourmel, le second est aménagé à l'angle de la rue Vasco-de-Gama.
Le premier est protégé par un feu tricolore installé à la hauteur du n° 117 de l'avenue Félix-Faure. En revanche, le second passage protégé en est démuni.
Aussi, suis-je favorable à l'installation d'un feu tricolore au droit du n° 121 de l'avenue Félix-Faure fonctionnant en synchronisation avec les feux existants. Une borne d'appel pourrait utilement être installée en vis à vis, à la hauteur du n° 106 de l'avenue.
L'accident survenu à une fillette de quatre ans, avenue Félix-Faure, ne peut que renforcer l'acuité de cette proposition.
J'ajoute que les effectifs locaux du 15e arrondissement sont particulièrement vigilants et s'attachent à sanctionner, systématiquement, les conducteurs qui enfreignent les règles de circulation.
Ainsi, depuis le 1er janvier 2002, 610 procès-verbaux de contravention aux règles de circulation ont été rédigés sur le 15e arrondissement. A cet égard, je précise que l'outil statistique actuel ne permet pas de cibler plus précisément l'action déployée aux abords du n° 117 de l'avenue Félix-Faure.
A l'occasion de votre intervention, il a été demandé, de nouveau, aux services de police locaux de porter une attention particulière à la surveillance de ce secteur de l'avenue Félix-Faure.
Enfin, s'agissant de la gêne occasionnée par le manque de visibilité de la signalisation routière due aux arbres, je puis indiquer qu'il appartient aux services de la Ville de Paris d'assurer leur élagage."