Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

38 - 2002, JS 200 - Création d'un centre d'animation et d'un centre musical, rue Fleury - Goutte-d'Or (18e). - Autorisation à M. le Maire de Paris d'engager une concertation sur ce projet avec les associations de quartier

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2002


M. Pascal CHERKI, adjoint, président. - Nous passons à l'examen du dossier JS 200 concernant la création d'un centre d'animation et d'un centre musical, rue Fleury - Goutte-d'Or (18e). - Autorisation à M. le Maire de Paris d'engager une concertation sur ce projet avec les associations de quartier.
La parole est à Mme Sophie MEYNAUD.
Mme Sophie MEYNAUD. - Je serai très brève. A l'occasion du vote de ce projet de délibération, vous me permettrez d'exprimer ma vive satisfaction de voir enfin se concrétiser un projet, qui a traîné durant de longues années alors qu'il était réellement attendu des habitants de la Goutte-d'Or et du 18e. Après l'abandon du projet par l'ancien Maire de Paris - au grand dam des élus et des acteurs locaux qui s'étaient démenés pour aboutir - sa reprise par la nouvelle Municipalité marque la volonté de servir un des arrondissements les plus jeunes de Paris où l'activité culturelle et musicale foisonne alors que le manque d'équipements publics est cruel.
Trois observations. Tout d'abord le centre Fleury - Goutte-d'Or, ce seront deux projets en un. Tout d'abord un centre à vocation musicale de dimension parisienne, dédié aux "musiques actuelles" intégrant des studios d'enregistrement et de répétition et un auditorium ouvert à tous, notamment aux jeunes créateurs.
Ce centre ouvre des perspectives à la Goutte-d'Or, quartier politique de la ville, et en fait un lieu encore plus ouvert sur la Capitale et ses richesses.
Mais le centre Fleury, c'est aussi un centre d'animation. Et je souhaite redire ici combien il sera important de déterminer les activités de ce centre en fonction des attentes et des demandes de ses futurs usagers, qu'il s'agisse d'activités artistiques, sportives ou culturelles, etc. En effet, je n'envisage pas aujourd'hui qu'il soit décidé de ces activités sans y associer les habitants du 18e par le biais des associations, du Conseil local de la jeunesse et des futurs conseils de quartier.
Ensuite, je pense que ce projet, entièrement financé par la Direction de la Jeunesse et des Sports, aura tout à bénéficier d'être mis en réseau avec les centres de répétition de la Capitale, que les salles soient privées ou publiques. Il faudra y travailler.
Enfin, j'ai envie de dire qu'il faut profiter du mélange social existant à la Goutte-d'Or et dans le 18e arrondissement, pour créer de nouvelles mixités. Cet établissement à double vocation, locale et parisienne, sera à même d'aller dans ce sens.
En articulant la place laissée aux habitants du 18e, notamment aux jeunes, avec une envergure parisienne et une optique intergénérationnelle, la vocation ouverte de cet établissement public et du quartier sera enrichie. Ce serait un exemple de plus que nous pouvons aussi construire de beaux projets, de qualité, innovants, dans les quartiers les plus populaires de Paris. Une ville à l'image de la vie.
Je vous remercie.
M. Pascal CHERKI, adjoint, président. - Pour vous répondre, je donne la parole à Mme AUTAIN.
Mme Clémentine AUTAIN, adjointe, au nom de la 7e Commission. - Ma collègue, Sophie MEYNAUD, a parfaitement compris l'esprit qui nous a animé lorsque nous avons ressorti des cartons le projet de centre Fleury - Goutte-d'Or. Cet espace comprendra un centre musical à vocation parisienne et un centre d'animation pour les habitants du quartier.
Le projet de délibération qui vous est soumis concerne l'ouverture de la phase de concertation. Tout en restant dans le cadre nécessaire au respect des délais de réalisation, nous souhaitons réaliser un équipement qui corresponde aux attentes des habitants.
Par ailleurs, je me réjouis que le centre musical à vocation parisienne, qui doit soutenir la jeune création, soit implanté à la Goutte-d'Or.
M. Pascal CHERKI, adjoint, président. - Merci.
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération JS 200.
Qui est pour ?
Qui est contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2002, JS 200).