Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

61 - 2002, DAC 17 - Autorisation à M. le Maire de Paris de signer 2 conventions relatives à l'attribution de subventions, l'une à l'association "Compagnie Jean-Marie Galey" (18e) et l'autre à l'association "Compagnie 9 et demi", Les Lilas (Seine-Saint-Denis). - Montant total : 121.900 euros

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2002


M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Nous passons maintenant aux dossiers de la Direction des Affaires culturelles. Et nous commençons par le dossier DAC 17 : autorisation à M. le Maire de Paris de signer deux conventions relatives à l'attribution de subventions.
Je donne la parole Mme BALDINI.
Mme Véronique BALDINI. - Très rapidement, Monsieur le Maire, c'était pour rappeler à M. GIRARD que le voeu que nous avions déposé et qui avait été adopté à l'unanimité lors de la séance du 8 avril ne figure pas dans la convention cette fois-ci. Je voulais lui rappeler, merci.
M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Monsieur GIRARD, vous avez la parole.
M. Christophe GIRARD, adjoint, au nom de la 9e Commission. - La question que pose Mme BALDINI est une excellente question ; c'est le problème de tous les v?ux !
Je suis très embarrassé lorsqu'un voeu est adopté de voir, Monsieur le Maire, que ce voeu souvent reste pieux. Et qu'en effet l'administration avec laquelle je travaille remarquablement d'ailleurs ne prenne pas forcément en compte les voeux. Celui de Mme BALDINI, par exemple, qui avait été voté à l'unanimité si ma mémoire est bonne, devrait avoir de la part de mon administration une suite concrète.
M. HANSEBOUT qui est sous-directeur à la D.A.C., en charge des projets nouveaux m'a assuré hier qu'il ferait tout le nécessaire pour que rapidement ce v?u soit enfin mis en oeuvre.
J'espère que vous n'aurez pas à le reposer mais si tel était le cas, cela signifierait, en effet, que les voeux ne sont pas tout à fait pris en compte.
M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Vous êtes rassurée par ces paroles...
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DAC 17.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2002, DAC 17).