Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

91 - QOC 2002-442 Question de M. Jacques DAGUENET, Mme Sophie MEYNAUD et des membres du groupe communiste à M. le Préfet de police concernant le stationnement des cars de tourisme boulevards de Clichy et Rochechouard (9e et 18e)

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2002


Libellé de la question :
"Le projet d'aménagement des boulevards Clichy-Rochechouart (9e et 18e) avance : les travaux pour la première tranche devraient commencer à l'automne.
Dans l'immédiat, la saison touristique est là et les cars de tourisme aussi. Malgré différentes interventions des riverains des boulevards et de leur collectif auprès des commissariats, des mairies d'arrondissement et de la Préfecture de police, ce sont des dizaines de cars qui, chaque jour, sont stationnés illégalement, plus particulièrement dans les couloirs de bus et font tourner leur moteur. C'est encore pire le week-end.
De plus, le lieu de desserte pour la montée et la descente des touristes n'est pas respecté.
M. Jacques DAGUENET, Mme Sophie MEYNAUD et les membres du groupe communiste demandent à M. le Préfet de police de faire respecter la réglementation interdisant le stationnement des cars.
Ils demandent également qu'une réunion se tienne le plus rapidement possible avec le collectif des riverains des boulevards Clichy-Rochechouart pour faire le point de la situation et envisager les mesures à prendre."
Réponse (M. LE PRÉFET DE POLICE) :
"Le secteur de la Butte de Montmartre fait l'objet, depuis de nombreuses années, d'une surveillance constante de la part des effectifs de la Préfecture de police, sensibilisés à de nombreuses reprises au problème du non respect, par les autocars de tourisme, de la réglementation spécifique relative au stationnement qui a été édictée sur ce site.
L'action de la Préfecture de police comporte deux volets essentiels.
Le premier consiste à mener de nombreuses opérations de répression à l'attention de cette catégorie de véhicules afin de s'assurer du strict respect, par les conducteurs des autocars, de l'interdiction de stationnement sur les boulevards de Clichy et de Rochechouart.
En complément de l'action régulière menée aussi bien par les effectifs de police du 9e arrondissement que par ceux du 18e arrondissement, un véhicule de police, spécialement affecté à cette mission, effectue des patrouilles quotidiennes de 10 heures à 23 heures, dans le 9e arrondissement.
C'est ainsi qu'au cours de l'année 2001, 675 procès-verbaux de contravention ont été rédigés à l'encontre des autocaristes en infraction et 505.100 F (soit environ 77.002 euros) perçus au titre de l'encaissement immédiat.
Pour les cinq premiers mois de l'année 2002, 310 procès-verbaux ont été établis et 20.063 euros perçus au titre de l'encaissement immédiat.
Le second volet de cette action, complémentaire au premier, consiste à prévenir au maximum les infractions à la réglementation, en incitant les autocaristes stationnés sur ces boulevards à utiliser le parc de stationnement Cardinet, à Paris 17e, qui est mis à leur disposition.
Le fascicule d'information édité en plusieurs langues par la Préfecture de police à l'attention de ces usagers fait également l'objet d'une large diffusion.
Soyez assuré, dans tous les cas, de la prise en compte des doléances des riverains de ce secteur par les effectifs locaux et de leur volonté de poursuivre leurs opérations de vigilance et de fermeté sur ce site tant que les circonstances l'exigeront."