Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

133 - QOC 2002-397 Question de Mme Laurence DOUVIN et des membres du groupe "Démocratie libérale et indépendants" à M. le Maire de Paris au sujet de la collecte sélective des déchets, notamment sur l'insuffisance des poubelles

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2002


Libellé de la question :
"La collecte sélective des déchets se met en place progressivement dans les arrondissements de Paris.
Elle modifie évidemment les habitudes des habitants, en particulier celle qui consistait à isoler les journaux et papiers d'autres déchets puisqu'il existe maintenant un container destiné à recevoir les papiers auxquels il faut joindre les emballages et cartons.
Il se trouve que notre société produit de plus en plus d'emballages et que ceux-ci sont de plus en plus volumineux. Les poubelles les contenant sont vite remplies et la fréquence de leur ramassage n'est pas suffisante pour répondre aux besoins.
Cette insuffisance amène alors les particuliers à empiler les papiers et emballages ne trouvant plus de place dans la poubelle prévue à leur usage dans la poubelle générale des déchets ménagers.
Que compte faire M. le Maire de Paris pour remédier à cette situation ?"
Réponse (M. Yves CONTASSOT, adjoint) :
"Cette question renvoie à la question n° 2002-393, posée par M. Claude GOASGUEN, à qui j'ai fait savoir que l'attribution des bacs destinés à la collecte sélective a été calculée sur la base du nombre d'habitants par immeuble selon un volume hebdomadaire estimé à 12 litres par habitant pour les bacs multimatériaux, et 1,8 litre par habitant pour les bacs destinés au verre.
Je rappelle qu'en fonction des surfaces de remisage disponibles dans chaque immeuble, la priorité est accordée aux bacs multimatériaux, destinés à la collecte des papiers, emballages et cartons. En effet, en cas d'absence de bacs spécifiques, les habitants ont la possibilité d'apporter le verre usagé dans les colonnes à verre implantées sur la voie publique.
Si un réajustement de la dotation accordée paraît nécessaire, celui-ci peut être obtenu sur simple demande écrite auprès de la subdivision de l'arrondissement.
Les bacs multimatériaux et les bacs destinés au verre sont actuellement ramassés sur un rythme hebdomadaire.
Ce n'est qu'après la généralisation de la collecte sélective à l'ensemble des arrondissements et en fonction des informations qui auront alors pu être recueillies sur le terrain sur une période offrant un recul suffisant, qu'une modification de la fréquence de collecte pourra être envisagée."