Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

109 - QOC 2002-408 Question de M. Christophe NAJDOVSKI, Mme Pénélope KOMITES, et des membres du groupe "Les Verts" à M. le Maire de Paris relative à la future école dans le quartier de Bercy et aux nuisances subies par les habitants de la rue Baron-Le-Roy (12e)

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2002


Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Maintenant une question de Christophe NAJDOVSKI, du groupe "Les Verts", relative à la future école dans le quartier de Bercy et aux nuisances subies par les habitants de la rue Baron-Le-Roy.
Monsieur NAJDOVSKI, vous avez la parole.
M. Christophe NAJDOVSKI. - Merci, Madame la Maire.
Il s'agit d'évoquer la question de deux problèmes cruciaux pour ce quartier, qui sont de véritables serpents de mer depuis des années et qui, semble-t-il, vont trouver une solution.
Il s'agit tout d'abord de la future école du quartier de Bercy et, deuxième point, des nuisances qui sont subies par les habitants de la rue Baron-Le-Roy, dont je rappelle que les habitations bordent une gare sur laquelle il y a du fret camions, avec des habitations qui ont été construites par la précédente équipe municipale à côté de voies de la S.N.C.F.
Nous avons appris récemment que des négociations avaient lieu entre la Ville de Paris et la S.N.C.F. sur une nouvelle localisation de la future école du quartier de Bercy, à savoir une partie du terrain de la halle Gabriel-Lamé. Cette nouvelle localisation constitue une bonne nouvelle pour les habitants du quartier car la précédente localisation, sur un autre terrain de la S.N.C.F., posait des problèmes, notamment en raison de l'environnement dégradé dans lequel se trouvait ce terrain.
C'est une bonne nouvelle parce que c'est l'occasion de faire d'une pierre deux coups. C'est l'occasion, tout d'abord, bien évidemment d'avoir une école dans le quartier, mais aussi la possibilité d'inclure dans le projet la réalisation d'un autre équipement public, que ce soit un équipement sportif ou culturel, et cela en concertation avec les habitants du quartier. Et c'est aussi l'occasion de pouvoir supprimer les nuisances subies par les habitants de la rue Baron-Le-Roy.
La question que nous posons au Maire de Paris est de savoir si le choix de la localisation de la future école, en lieu et place d'une partie de la halle Gabriel-Lamé, est bien confirmé. Si oui, nous souhaitons que toutes les garanties soient prises pour que l'environnement de l'école soit de qualité, notamment au niveau de l'isolation phonique car, je le rappelle, il y a non loin de là des voies de la S.N.C.F.
D'autre part, nous souhaitons avoir davantage de précisions sur les intentions de la S.N.C.F. au sujet du devenir du reste de la halle Gabriel-Lamé et nous demandons que des dispositions soient prises avec la S.N.C.F. pour supprimer les nuisances subies par les habitants de la rue Baron-Le-Roy.
Enfin, je terminerai mon intervention en formulant un v?u, dont je parlerai à Mme la Maire du 12e, c'est qu'un comité de suivi ou un comité de pilotage soit mis en place pour l'aménagement du futur site. Si je ne m'abuse, la surface de ce site devrait avoisiner les 8.000 mètres carrés et je souhaite que puissent y être associés les représentants des parents d'élèves, les associations de locataires, les membres du conseil de quartier, en relation avec les élus de l'arrondissement et les services de la Ville qui peuvent être concernés par ce dossier, pour assurer le suivi et la réalisation des bâtiments qui seront édifiés sur le site.
Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Merci, Monsieur NAJDOVSKI.
Monsieur Eric FERRAND, vous avez la parole pour la réponse.
M. Eric FERRAND, adjoint. - Merci, Madame la Maire.
C'est un dossier extrêmement important sur lequel nous avons été conduits à beaucoup travailler, dès l'installation de la nouvelle Municipalité, avec vous-même, avec la mairie du 12e arrondissement.
Un certain nombre de sites ont été recherchés pour l'installation de la nouvelle école avec, nous le souhaitions, un minimum de 8 classes.
Vous avez presque tout dit dans votre intervention puisqu'effectivement un certain nombre de concertations ont été réalisées avec la S.N.C.F. Il y a eu des réunions entre la Ville, la S.N.C.F. et le Réseau ferré de France et un projet de protocole d'accord a été mis au point relatif à l'organisation ferroviaire du site général de Bercy et aux modalités de mise à disposition progressive, puis de cession à la Ville de Paris, d'une emprise située au nord-est de la halle Gabriel-Lamé, c'est-à-dire au droit du 15, rue Baron-Le-Roy, et destinée évidemment prioritairement à la construction d'une école polyvalente de 9 classes.
L'emprise dégagée est de près de 9.000 mètres carrés. Elle est située à proximité de la place Lachambeaudie et devrait permettre une assez bonne intégration urbaine de l'opération scolaire que nous souhaitons tous.
Ce projet fera l'objet d'une étude très particulière tant dans les délais de sa réalisation, que nous souhaitons voir avant 2006 (donc 2006 au plus tard) que dans sa qualité architecturale. L'école sera desservie par une nouvelle voie publique à partir de la rue Baron-Le-Roy et des bâtiments devraient faire écran vis-à-vis des activités ferroviaires.
La mise en ?uvre de ce projet génèrera en outre un report de la circulation des camions du côté du faisceau ferroviaire et supprimera les nuisances actuellement supportées par les habitants de la rive impaire de la rue Baron-Le-Roy, dont vous venez de souligner les embarras.
D'autre part, l'opération devrait intégrer les mesures de protection de l'environnement des riverains.
Les modalités financières de mise en ?uvre de ce projet sont actuellement en cours d'examen.
Je porte à votre connaissance que la S.N.C.F. et Réseau ferré de France ont donné par écrit leur accord pour soumettre ce projet, complété par des dispositions financières, à leur conseil d'administration respectif. Il devrait être soumis, cet automne, au Conseil de Paris et, vous le savez, une réunion publique de présentation du projet est organisée par la Maire du 12e arrondissement, le 27 juin prochain, c'est-à-dire jeudi prochain.
Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Merci, Monsieur FERRAND.
Monsieur NAJDOVSKI, vous avez la parole.
M. Christophe NAJDOVSKI. - Je remercie M. Eric FERRAND de sa réponse. Je voudrais simplement insister sur deux points à savoir, au niveau de la concertation, qu'il puisse y avoir un véritable suivi de la réalisation non seulement de l'école, mais aussi des autres équipements qui vont être projetés sur le site, et puis souligner aussi que, grâce à la mobilisation des représentants de parents d'élèves, la mobilisation des riverains et aussi celle des élus et des services de la Ville, nous voyons là le bout du tunnel et l'aboutissement, je l'espère le plus vite possible, d'un dossier qui, malheureusement, a beaucoup traîné par le passé.
Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Merci, Monsieur NAJDOVSKI.