Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

20 - 2002, PJEV 88 - Compte administratif du budget annexe de fossoyage de 2001

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2002


Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Mes chers collègues, nous passons à l'examen du dossier PJEV 88 relatif au compte administratif du budget annexe de fossoyage de 2001 et je donne la parole à l'orateur inscrit, M. Olivier PAGÈS pour le groupe "Les Verts".
M. Olivier PAGÈS. - Merci, Madame la Maire.
Ce projet de délibération porte sur le compte administratif 2001 du budget annexe du fossoyage.
C'est un budget qui est un des éléments de la politique funéraire menée par le Maire de Paris. C'est ainsi que le fossoyage constitue le dernier maillon économique de la chaîne du funéraire.
C'est important pour les familles et leurs proches à l'occasion d'un décès. Le choix de procéder à des obsèques et à l'inhumation dans une concession les met directement dépendants des opérations menées par les fossoyeurs. Il y a donc là une dimension humaine et sociétale que nous souhaitons valoriser. C'est ainsi que j'ai participé, dans ce cadre, entre autres, aux travaux de l'U.P.P.F.P., l'Union des professionnels du pôle funéraire public, dont l'un des thèmes d'étude a été l'évolution des cimetières, du régime des concessions et les opérations du fossoyage.
En tant que président du Comité parisien d'éthique funéraire, j'attache une particulière importance à la qualité de ce service rendu aux familles et aux proches, à l'évolution des cimetières et également à la politique de gestion des ressources humaines de grande qualité menée en faveur des personnels chargés de ce service.
Mon intérêt pour le domaine du funéraire m'incite, pour l'avenir, à souhaiter un renforcement de la collaboration de plus en plus étroite avec la direction en charge des cimetières et du fossoyage, notamment dans la perspective d'un véritable développement de la politique du funéraire de la Ville de Paris.
Merci.
(Applaudissements sur les bancs de la gauche).
Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Merci, Monsieur PAGÈS.
Pour répondre, je donne la parole à M. Christian SAUTTER.
M. Christian SAUTTER, adjoint, au nom de la 1ère Commission. - Madame la Maire, Olivier PAGÈS a attiré l'attention, il a bien fait de le faire, sur ce service public municipal qui est celui du fossoyage. Il a plaidé pour que ce service public, qui évidemment touche des familles en des moments de grandes difficultés, soit aussi humain que possible. Je dois dire, au nom de mon collègue Yves CONTASSOT, qui est plus directement en charge de ce dossier, qu'il s'est efforcé de concilier efficacité et humanité.
Je pense que les propos que vous avez tenus, Monsieur PAGÈS, sont absolument en parfaite conformité avec l'action qui a été menée par la nouvelle Municipalité depuis maintenant un petit peu plus d'un an.
Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Merci beaucoup, Christian SAUTTER.
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération PJEV 88.
Qui est pour ?
Qui est contre ?
Qui s'abstient ?
Le projet de délibération est adopté. (2002, PJEV 88).