Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

179 - 2002, PJEV 33 - Autorisation à M. le Maire de Paris de signer un marché sur appel d'offres pour la construction du kiosque à musique du square Violet (15e)

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2002


M. Eric FERRAND, adjoint, président. - Nous passons au dossier PJEV 33 autorisant M. le Maire de Paris à signer un marché sur appel d'offres pour la construction du kiosque à musique du square Violet (15e).
La parole est à Mme de CLERMONT-TONNERRE.
Mme Claire de CLERMONT-TONNERRE. - Monsieur le Maire, mes chers collègues, alors qu'il avait été voté à l'unanimité par le Conseil de Paris de décembre 2000, ce projet de reconstruction du kiosque à musique du square Violet semblait être au point mort depuis un an et demi. Nous sommes satisfaits de le voir réapparaître dans la mesure où, au-delà de sa vocation d'accueil des musiciens et de son aspect ornemental, ce kiosque était au coeur du quartier Violet un élément de mémoire apprécié par les différentes générations qui fréquentent le square.
Ce projet de délibération pour lequel nous espérons un financement au budget modificatif de juillet 2002, nous amène à formuler deux remarques et à exprimer un souhait.
En premier lieu, nous regrettons que la reconstruction à l'identique dont il est question dans ce projet de délibération soit calée sur le kiosque détruit par la tempête et non pas sur le kiosque d'origine tel qu'il avait été réalisé par Fender en 1900.
Ce point vaut en particulier pour la toiture initialement recouverte d'écailles de zinc estampées. Il est dommage que ce principe n'ait pas été repris à la place des panneaux lisses que vous nous proposez.
En second lieu et d'une façon générale, nous pensons que l'éclairage des kiosques à musique parisiens doit être amélioré dans la mesure où ces édicules décoratifs peuvent aussi représenter, à la tombée de la nuit, des points de lumière au coeur des squares et jardins. J'ajoute qu'un éclairage bénéficiant des techniques actuelles permettrait également de mieux mettre en valeur l'architecture des kiosques et en particulier leur charpente. Nous vous demandons, Monsieur le Maire, de bien vouloir faire réaliser une étude sur ce sujet afin qu'entre autres, les kiosques à musique parisiens les plus anciens puissent bénéficier d'un éclairage plus adapté et contribuant à leur mise en valeur.
Je conclurai cette intervention en exprimant un souhait : le square Violet était jusqu'au début des années 40, agrémenté par deux statues qui, comme beaucoup de bronzes parisiens, ont malheureusement été enlevées et fondues pendant la deuxième guerre mondiale.
Aujourd'hui, seul un socle de pierre vide rappelle encore cette présence. L'une de ces deux statues baptisée "Sauvée" rendait hommage au corps des sapeurs-pompiers de Paris. Il s'agissait d'un superbe bronze réalisé par Hector Lemaire en 1888 en réponse à une commande passée par la Ville de Paris. Cette statue a d'abord été exposée en 1889 à l'Exposition universelle avant d'être installée dans le square Violet à deux pas de l'actuelle caserne des pompiers de Grenelle.
Nous vous demandons, Monsieur le Maire, à l'occasion de ce projet de délibération, que la Ville engage des démarches pour que cet hommage aux pompiers de Paris soit renouvelé et retrouve sa place au coeur du square Violet. Cette proposition sera affinée par un voeu que nous déposerons à l'occasion de la prochaine séance de la 4e Commission puisque tel est l'usage.
Voilà, Monsieur le Maire, mes chers collègues, les quelques remarques que je souhaitais formuler sur ce projet de délibération, au lendemain de la 20e Edition de la fête de la Musique en souhaitant que, dès le printemps prochain, chorales, orchestres et formations diverses puisent célébrer la renaissance du kiosque à musique du square Violet.
M. Eric FERRAND, adjoint, président. - M. CONTASSOT a la parole.
M. Yves CONTASSOT, adjoint, au nom de la 4e Commission. - Nous sommes obligés de proposer un nouveau projet de délibération car lors de la précédente délibération, les modalités de reconstruction étaient sous réserve de financement et que celui-ci n'avait pas été obtenu. D'autre part, entre temps, il y a eu un nouveau Code des marchés rendant nécessaire un nouveau projet de délibération. J'espère tout comme vous que nous aurons dans 15 jours la bonne nouvelle du financement dans le cadre du budget modificatif de cet exercice. Juste un point d'information sur le calendrier.
La fin des travaux est prévue pour juin 2003, sous réserve que les appels d'offres répondent correctement à nos desiderata. J'ai bien noté vos remarques sur la reconstruction à l'identique et le point de lumière. Sur ce dernier point, en ce moment, je réfléchis beaucoup avec l'ensemble des services concernés au problème de l'éclairage des jardins et pas simplement à celui des kiosques dans les jardins. Je crois que nous aurons à nous poser des questions. Mais à ce jour, l'éclairage des jardins ne peut pas être indépendant du point de vue de sa réflexion des conditions d'accès et de surveillance des parcs et jardins. J'ai bien noté également votre décision de vouloir remettre en place la statuaire. Cela étant, je ne suis pas sûr que ce soit du ressort de la 4e Commission et c'est plus probablement du ressort de la 9e.
M. Eric FERRAND, adjoint, président. - Merci, Monsieur CONTASSOT, pour ces précisions.
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération PJEV 33.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2002, PJEV 33).