Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

163 - IX - Question d'un élu non inscrit.QOC 2002-459 Question de M. Christophe LEKIEFFRE à M. le Préfet de police sur la persistance du stationnement anarchique dans le quartier "Montorgueil-Saint-Denis" (2e)

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2002


Libellé de la question :
"M. Christophe LEKIEFFRE interroge, à nouveau, M. le Préfet de police sur le stationnement anarchique qui persiste dans le quartier "Montorgueil-Saint-Denis".
Lors du dernier Conseil de Paris, M. le Préfet de police a rappelé les règles en vigueur pour ce secteur. Certes, elles existent, mais on s'interroge sur place sur leur réelle application.
Malgré la présence d'A.S.P., en charge de la surveillance et du bon fonctionnement du quartier, les voitures sont de plus en plus nombreuses à effectuer un stationnement de longue durée, comme rues d'Argout, Bachaumont et bien d'autres. Outre le fait de dégrader l'image de Montorgueil, cela entraîne la détérioration de la voie publique.
De ce fait, ce quartier n'est plus préservé. Sans cesse, des véhicules et surtout des deux-roues y circulent, parfois à très vive allure, ce qui met en danger la vie des piétons.
M. Christophe LEKIEFFRE demande donc à M. le Préfet de police de remédier à cet état de fait, en mettant en place les moyens nécessaires."
Réponse (M. LE PRÉFET DE POLICE) :
"Lors du dernier conseil de Paris, je vous ai effectivement rappelé la réglementation applicable en matière de circulation et de stationnement dans le secteur "Montorgueil-Saint-Denis", à Paris 2e.
Depuis lors, les services de la Préfecture de police poursuivent avec vigilance leurs surveillances et sanctionnent, avec détermination, les infractions qu'ils seraient à même d'y constater.
A cet égard, je puis vous indiquer que les actions menées par les services de police locaux depuis le début d'année se sont traduites par l'établissement de 38.080 procès-verbaux établis pour non-respect de la réglementation spécifique à la zone piétonne et par l'établissement de 8.684 procès-verbaux établis aux abords de la zone piétonne. Le détail des actions menées au cours des trois derniers mois est joint dans le tableau suivant :

  Mars 2002 Avril 2002 Mai 2002
Procès-verbaux établis pour non-respect
de la réglementation spécifique à la zone piétonne.
9.410 9.240 7.630
Procès-verbaux établis aux abords de la zone piétonne. 1.492 1.837 1.455

Toutes dispositions ont été prises pour que ces actions de verbalisation soient poursuivies et dans la mesure du possible intensifiées."