Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

146 - QOC 2002-474 Question de M. Hervé BENESSIANO et des membres du groupe "Démocratie libérale et indépendants" à M. le Maire de Paris sur les difficultés rencontrées dans la pratique du tri sélectif

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2002


Libellé de la question :
"Le développement du tri sélectif a été bien accueilli par les Parisiens lors de sa mise en place.
Toutefois, après quelques semaines, les récriminations s'accumulent quotidiennement au sujet de nombreuses insuffisances.
C'est ainsi que les poubelles jaunes (cartons, plastiques...) sont souvent pleines en une demi-journée tandis que le ramassage est bi-hebdomadaire et les poubelles bleues (papier) ont disparu. De ce fait, ce sont les poubelles vertes (déchets alimentaires) qui récupèrent les excès des autres conteneurs.
Peu à peu, celles et ceux qui faisaient l'effort de sélectionner leurs ordures avant de les jeter se découragent et en reviennent aux anciennes pratiques en mettant tout dans la même poubelle.
Quelles mesures M. le Maire de Paris va-t-il prendre pour que la pratique de tri sélectif puisse s'installer dans de bonnes conditions dans les immeubles parisiens ?
Réponse (M. Yves CONTASSOT, adjoint) :
"La collecte sélective des déchets ménagers représente une obligation légale et un enjeu considérable. Elle sera réalisée en totalité à Paris d'ici la fin de l'année.
C'est ainsi que l'ensemble des ménages parisiens aura à sa disposition, trois catégories de bacs :
- bac à couvercle blanc, pour le verre ;
- bac à couvercle jaune, pour les emballages, les journaux-magazines, le papier, le carton, le petit électroménager ;
- bac à couvercle vert pour les déchets non recyclables.
Pour chaque immeuble, la dotation initiale doit être adaptée aux besoins constatés et à la capacité de remisage des bacs dans un local approprié.
Les services locaux de la propreté sont à la disposition des habitants pour réajuster le nombre de bacs dans leur immeuble, et en particulier le nombre de bacs jaunes, réservés à la collecte des multimatériaux.
Dès sa phase de lancement, la collecte sélective connaît un réel succès, si bien que la fréquence du ramassage des bacs à couvercle jaune, actuellement hebdomadaire, fait l'objet de demandes d'adaptation. Pourtant, faute d'un recul suffisant, il est aujourd'hui difficile d'interpréter les informations du terrain, très variables entre les quartiers ou les arrondissements.
Après l'extension de la collecte sélective à tout Paris, et en tenant compte de l'adaptation progressive de la dotation en bacs des immeubles, le rythme de la collecte des multimatériaux, actuellement hebdomadaire, pourra éventuellement être ajusté, en fonction des besoins vérifiés des deux millions de Parisiens concernés."