Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 1996
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

74 - QOC 96-540 Question de M. Pierre AIDENBAUM, Mme Malvina PIN et des membres du groupe socialiste et apparentés à M. le Maire de Paris relative à la rénovation de l'habitat du 3e arrondissement.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 1996



Libellé de la question :
" La construction de l'habitat du 3e arrondissement est à 92 % antérieure à 1948 et à 87 % elle date d'avant 1915.
Ces logements sont aujourd'hui à près de 25 % sans confort. Cette situation du parc immobilier privé vieillissant et inadapté à la vie familiale, par à la fois l'étroitesse des logements et leur inconfort, fait diminuer la population du 3e arrondissement (environ - 16 % au cours des 20 dernières années).
Alors que 1.100 familles attendent un relogement dans le patrimoine public, alors que le Centre de Paris se dépeuple, alors que des logements sont inoccupés ou inoccupables, M. Pierre AIDENBAUM, Mme Malvina PIN et les membres du groupe socialiste et apparentés demandent à M. le Maire de Paris, conformément au voeu du Conseil du 3e arrondissement (émis à 2 reprises en 1995 et 1996), s'il engagera dans l'année 1997 une O.P.A.H. dans les îlots insalubres du Nord de l'arrondissement. "
Réponse (M. Michel BULTÉ, adjoint) :
" La Ville de Paris s'est engagée depuis quelques années dans une politique de développement des Opérations programmées d'amélioration de l'habitat (O.P.A.H.), qui constituent l'une de ses interventions privilégiées en faveur de l'amélioration du bâti privé parisien.
Les O.P.A.H. permettent en effet, en incitant les propriétaires et les locataires à réaliser des travaux, d'améliorer l'état général du bâti et le niveau de confort des immeubles et des logements privés. Elles favorisent également la préservation des caractéristiques propres, urbaines et architecturales, des secteurs qu'elles concernent.
Ainsi, après les O.P.A.H. de la Goutte-d'Or (1986), du bassin de la Villette (1990) et de la Butte-aux-Cailles (1992), la Ville de Paris a lancé, dans le cadre du Protocole sur le logement conclu avec l'Etat le 31 mars 1994, trois O.P.A.H. en 1994 et quatre O.P.A.H. en 1995. Dix O.P.A.H. ont donc déjà été engagées dont les sept dernières sont actuellement en cours.
La Ville prévoit le lancement de quatre nouvelles O.P.A.H. en 1997: dans le 12e (quartier du faubourg Saint-Antoine), dans le 9e (partie Sud-Est de l'arrondissement), dans le 17e (quartier des Batignolles) et dans le 4e (partie nord de l'arrondissement).
La mise en oeuvre d'une O.P.A.H. dans le 3e arrondissement se justifierait au regard notamment de l'ancienneté et du taux d'inconfort des immeubles et des logements de certaines parties de l'arrondissement, en particulier au Nord-Ouest.
Non programmée à ce jour, la mise en oeuvre de cette opération ne peut être précisée compte tenu du nombre d'O.P.A.H. déjà prévues au-delà de l'année 1998. "