Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 1996
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

91 - QOC 96-500 Question de M. Claude GOASGUEN à M. le Préfet de police sur les mesures à prendre pour lutter contre le vandalisme.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 1996



Libellé de la question :
" Des dégradations sur les véhicules, notamment les deux-roues, sont commises régulièrement aux alentours du magasin " Carrefour-Auteuil "(16e).
M. Claude GOASGUEN demande à M. le Préfet de police, ce secteur commerçant connaissant actuellement une sensible hausse d'activités, quels sont les moyens prévus pour faire face à cette recrudescence du vandalisme. "
Réponse (M. LE PRÉFET DE POLICE) :
" La plupart des actes de vandalisme commis dans le secteur sont le fait de supporters lors des rencontres sportives au parc des Princes.
Les importants services d'ordre mis en place à l'occasion de chaque match par la Préfecture de police, comprenant des effectifs de la Sécurité publique, de la Police judiciaire, ainsi que des Compagnies républicaines de sécurité et des escadrons de gendarmerie mobile, permettent néanmoins de limiter sérieusement les risques de débordement aux abords du stade.
Depuis le 1er janvier 1996, il n'a été enregistré que six plaintes pour dégradations volontaires de véhicules dans le quartier.
Les actions menées autour du parc des Princes et de la porte de Saint-Cloud ont par ailleurs permis d'interpeller, au cours des onze derniers mois, 462 personnes dont 34 ont été mises à disposition de la Police judiciaire pour divers délits.
Je puis vous assurer que les surveillances exercées par les services de police dans cette partie du 16e arrondissement seront maintenues avec toute la rigueur nécessaire. "