Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 1996
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

62 - QOC 96-527 Question de M. Jean-Marie LE GUEN et des membres du groupe socialiste et apparentés à M. le Maire de Paris à propos du financement du prolongement de la ligne " METEOR ".

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 1996



Libellé de la question :
" Lors de la séance du Conseil de Paris du 25 novembre 1996, M. le Maire de Paris a indiqué que notre collectivité participera à hauteur de 90 millions de francs au prolongement de la ligne " METEOR ".
Cette participation serait, semble-t-il, suffisante pour permettre tant la liaison Madeleine-Saint-Lazare que la desserte en profondeur du 13e arrondissement jusqu'à Maison-Blanche.
Dans sa réponse à la question orale QOC 96-284 de M. Jean-Marie LE GUEN, M. le Maire de Paris a indiqué que le montant des travaux pour la seule partie concernant le 13e arrondissement, est estimé par la R.A.T.P. à 800 millions de francs.
Aussi M. Jean-Marie LE GUEN et les membres du groupe socialiste et apparentés désireraient-ils connaître le montant des engagements financiers pris par nos partenaires (Etat, Région, R.A.T.P.) dans ce projet, tant pour le prolongement vers Saint-Lazare, que vers Maison-Blanche, ainsi que le calendrier prévisionnel des travaux sur ces deux sites. "
Réponse (M. Bernard PLASAIT, adjoint) :
" Ainsi que l'a récemment annoncé M. le Maire de Paris, la Ville a décidé de participer à hauteur de 90 millions de francs au financement des travaux nécessaires au prolongement sud de la ligne " METEOR ". C'est ainsi que l'ouverture dès 1998 de la station Tolbiac-Masséna, desservant la Bibliothèque nationale de France et le nouveau quartier du 13e donnant sur la Seine, et sa correspondance avec la ligne C du R.E.R. en 1999 seront suivies par la mise en service de la station Tolbiac-Nationale, au pied des Olympiades, au début de la prochaine décennie.
Cette contribution de 90 millions est tout à fait exceptionnelle ; c'est en effet à l'Etat et à la Région qu'incombe normalement le financement des transports en commun. Il faut par ailleurs rappeler que la Ville, au travers de l'indemnité compensatrice, finance déjà l'équilibre des comptes d'exploitation des entreprises de transport. Et cette contribution est de l'ordre de 1,5 milliard.
Dans ce nouveau contexte, la Déclaration d'utilité publique du prolongement de " METEOR " peut être lancée en 1997 pour une ouverture du chantier en 1998.
Cette opération consistera notamment à aménager pour un coût de 675 millions de francs H.T. la nouvelle station pour y recevoir les voyageurs et à percer un tunnel de 677 mètres entre Tolbiac et Maison-Blanche pour y créer un atelier d'entretien et des voies de garage.
En revanche, la subvention de la Ville ne concerne pas le tronçon Madeleine-Saint-Lazare, dont le financement devrait être assuré selon les clés de répartition prévues au contrat de plan Etat-Région 1994-1998. Le démarrage des travaux de ce tronçon est envisagé en 1998 pour une mise en service en 2003.
Le 13e arrondissement, la Bibliothèque nationale de France, les nouveaux quartiers de " Paris-Rive gauche ", les Olympiades, la faculté de Tolbiac, et les autres quartiers riverains du 13e arrondissement bénéficieront enfin grâce à la détermination du Maire de Paris, d'un moyen de transport pratique, efficace et moderne. "