Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 1996
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

67 - QOC 96-533 Question de MM. Serge BLISKO, Patrick BLOCHE, Mme Michèle BLUMENTHAL et des membres du groupe socialiste et apparentés à M. le Maire de Paris concernant l'utilisation des installations du stade Charléty par les élèves des 13e et 14e arrondissements.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 1996



Libellé de la question :
" Les élèves des lycées des 13e et 14e arrondissements sont souvent contraints à des déplacements longs, pénibles et coûteux en transport, pour accéder aux installations sportives de la Ville de Paris, dans le cadre des cours d'E.P.S., par exemple, plus d'une heure aller-retour pour les élèves du lycée de la plasturgie et du moule situé rue Barrault (13e).
Cela est d'autant plus navrant que les installations sportives du stade Sébastien-Charléty et de la Cité universitaire sont très proches, mais sont fermées aux scolaires.
MM. Serge BLISKO, Patrick BLOCHE, Mme Michèle BLUMENTHAL et les membres du groupe socialiste et apparentés demandent à M. le Maire de Paris ce qu'il compte faire pour corriger cette aberration. "
Réponse (M. Claude GOASGUEN, adjoint) :
" L'éducation physique et sportive constitue une des disciplines obligatoires que les services de l'Education nationale doivent enseigner aux élèves du second degré. Elle est assurée à hauteur d'un tiers des heures obligatoires dans les équipements intégrés aux établissements scolaires, et à hauteur de deux tiers dans les équipements sportifs que la Ville de Paris met à la disposition de l'Académie de Paris.
Pour ces équipements municipaux, c'est à l'Académie qu'il revient d'assurer la charge de répartir les créneaux horaires entre les établissements, collèges et lycées.
Outre cette mise à disposition des stades, gymnases et piscines municipaux, la Ville de Paris met tout en oeuvre pour faciliter les liaisons entre les établissements scolaires et les équipements sportifs. Ainsi, 31 collèges bénéficient d'un service de cars gratuit. S'agissant des lycées, il est rappelé que ceux-ci relèvent de la Région en application de la loi n°83-663 du 22 juillet 1983.
En ce qui concerne les installations sportives de la Cité universitaire de Paris, leurs conditions de mise à disposition dépendent du Rectorat qui détermine les créneaux horaires qui peuvent être mis à disposition des établissements du secondaire.
C'est ainsi que les deux stades qui constituent cet équipement accueillent en 1996-1997, 12 lycées et collèges des 3e, 5e, 6e, 11e et 13e arrondissements, pour un total de 136 heures d'E.P.S. hebdomadaires.
Quand au stade Sébastien-Charléty, bien que cet équipement ait vocation à accueillir des manifestations de haut niveau en rugby et athlétisme, des créneaux horaires seront dégagés à partir de la rentrée 1997-1998 pour mettre à disposition des aires d'entraînement de cet équipement (le stade annexe, la salle Pierre-Charpy et de la sallle de judo) aux établissements scolaires et notamment au profit du lycée Barrault (ou lycée de la plasturgie et du moule). "