Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 1996
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

86 - QOC 96-524 Question de M. Eric FERRAND et des membres du groupe du Mouvement des citoyens à M. le Maire de Paris concernant la suppression des cours de rattrapage destinés aux élèves en difficulté de l'Est parisien.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 1996



Libellé de la question :
" Depuis de très nombreuses années, des professeurs de la Ville de Paris dispensent des cours de rattrapage destinés aux élèves en difficulté des collèges de l'Est parisien. Actuellement, ces cours ont lieu à l'école primaire, 77, boulevard de Belleville (11e). 5 enseignants, un professeur d'anglais, 2 professeurs de français, 3 professeurs de mathématiques, reçoivent indistinctement de 16 h 30 à 17 h 30 tous les élèves dont le niveau scolaire nécessite une aide extrêmement soutenue. Or, une information indique que la Ville de Paris compte mettre un terme à ces enseignements dès le mois de décembre 1996.
M. Eric FERRAND et les membres du groupe du Mouvement des citoyens ne peuvent qu'être stupéfaits devant une telle décision, alors même que les quartiers concernés font l'objet de procédures de D.S.U. et qu'il convient d'apporter une attention particulière à la jeunesse et aux questions scolaires. C'est pourquoi ils demandent à M. le Maire de Paris s'il entend confirmer cette information et, dans l'affirmative, quelles dispositions il compte prendre pour maintenir une structure aussi efficace de soutien aux élèves. "
Réponse (M. Claude GOASGUEN, adjoint) :
" La Ville de Paris prend en charge actuellement le soutien scolaire sous la forme d'études dirigées qui ont lieu après les heures de cours, d'environ 270 collégiens dans cinq établissements scolaires dans les 11, 17 et 18e arrondissements.
1.674 heures annuelles de professeurs rémunérés par la Ville sont ainsi consacrées à ces élèves.
Ces interventions sont financées sur le budget de la formation continue municipale qui a pour vocation d'organiser les cours municipaux d'adultes, alors que l'organisation du soutien scolaire relève au premier chef de l'Education nationale.
Les contacts nécessaires ont été établis avec la direction de l'Académie de Paris pour que la continuité de ces cours soit assurée. "
IV - Questions des groupes " Rassemblement pour Paris " et " Paris-Libertés ".