Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2008
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2008, Election du Maire de Paris.

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2008


 

M. Pierre-Christian TAITTINGER, Doyen d?âge, président. - Je vous rappelle que, conformément aux articles L.212120 et L.2120-21 du Code général des Collectivités territoriales, le vote par procuration est admis pour l?élection des maires et maires adjoints. L?élection du Maire se fait au scrutin secret par appel nominal et je vais vous poser maintenant la question : quels sont les candidats à la fonction de Maire de Paris ?

Vous avez la parole, Monsieur BLOCHE.

M. Patrick BLOCHE. - Merci, Monsieur le Doyen d?âge.

Les 9 et 16 mars derniers, par leurs votes, les Parisiennes et les Parisiens ont non seulement validé le bilan d?une mandature qui a permis à notre Ville de changer d?ère, mais elle et ils ont aussi légitimé un projet qui a pour ambition de donner un temps d?avance à Paris.

Aussi, c?est avec joie et émotion que j?ai l?honneur de proposer à notre Assemblée la candidature de Bertrand DELANOË à un nouveau mandat de Maire de Paris.

(Applaudissements sur  tous les bancs ).

M. Pierre-Christian TAITTINGER, Doyen d?âge, président. - Je demande : y a-t-il d?autres candidats ?

S?il n?y a pas d?autre candidat, nous allons procéder au déroulement de l?opération électorale.

Vous avez la parole, Madame de PANAFIEU.

Mme Françoise de PANAFIEU. - Merci, Monsieur le Président.

Compte tenu des résultats qui se sont exprimés dimanche, mon groupe et moi-même n?avons pas estimé utile de présenter un candidat à la fonction de Maire.

En conséquence, mes amis et moi-même déposerons dans l?urne un bulletin blanc.

Ce bulletin signifie qu?au moment où démarre une mandature, il n?est pas question de sanctionner ou d?avoir un geste de mauvaise humeur vis-à-vis de celui qui, démocratiquement, va occuper la fonction de Maire de Paris.

Il s?agit simplement de dire que, c?est vrai, nous avons des divergences sur la manière de gérer la Ville. Comme vous l?avez très bien rappelé, Monsieur le Président, nous espérons que des progrès pourront être faits. Donc, par ce bulletin blanc, nous nous manifestons à travers l?urne, mais nous ne sanctionnons pas a priori.

Je voudrais simplement rappeler que nous appelons de nos v?ux dans un premier temps une nouvelle conception de l?exercice du pouvoir municipal plus ouverte, plus transparente, plus moderne, qu?il s?agisse des nouvelles compétences pour les maires d?arrondissement, comme vous avez eu raison, Monsieur le Président, de le souligner dans votre propos, et puis que l?opposition ait un vrai statut qui lui permette de vraiment s?exprimer dans cette Mairie de Paris.

J?aimerais aussi évoquer une nouvelle gouvernance pour notre Ville. En effet, comme vous en avez fait mention, Monsieur le Président, il faut aujourd?hui une volonté réformatrice au service d?une autre dimension pour la Capitale : celle du Grand Paris, susceptible de répondre aux grands enjeux qui nous sont aujourd?hui posés.

Et ce Grand Paris doit être au service de tous les Parisiens et de toutes les communes riveraines.

Voilà, Monsieur le Président, ce que je voulais dire pour expliquer les votes de mes amis et de moi-même. Nous irons donc déposer un bulletin blanc dans l?urne.

M. Pierre-Christian TAITTINGER, Doyen d?âge, président. - Je vous remercie, Madame.

(Applaudissements sur tous les bancs).

Mes chers collègues, je souhaite, comme vous tous, que cette élection du Maire de Paris revête une certaine solennité et, pour cela, qu?elle se déroule dans un bon ordre.

Je proclame le scrutin ouvert.

(Il est procédé au vote par appel nominatif).

Tout le monde a voté ?

Le scrutin est clos.

J?invite Mesdames et Messieurs les secrétaires à venir surveiller les opérations de dépouillement.

(Il est procédé au dépouillement).

Chers collègues, je vous demande de regagner vos places pour proclamer les résultats à l?élection du Maire de Paris.

Nombre d?inscrits : 163.

Nombre de votants : 161.

Bulletins blancs ou nuls : 63.

Suffrages exprimés : 98.

Majorité absolue : 50.

A obtenu :

M. DELANOË : 98 voix, je le proclame Maire de Paris.

(Applaudissements sur tous les bancs).