Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 1998
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

30 - 1998, DVD 60 - Autorisation à M. le Maire de Paris de signer un marché sur appel d'offres ou un marché négocié, en cas d'appel d'offres infructueux, en vue de procéder aux travaux d'élargissement du carrefour " Leblanc " formé par le débouché du passage souterrain Citroën-Cévennes et la rue Leblanc (15e)

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 1998


M. Michel ROUSSIN, adjoint, président. - Nous passons à l'examen du projet de délibération DVD 60 relatif aux travaux d'élargissement du carrefour " Leblanc " formé par le débouché du passage souterrain Citroën-Cévennes et la rue Leblanc.
La parole est à Mme SCHNEITER.
Mme Laure SCHNEITER. - Monsieur le Maire. En élargissant un carrefour au débouché du passage souterrain Citroën-Cévennes et la rue Leblanc, vous allez, une fois encore, amener davantage de voitures sur ces quais en permanence encombrés.
Le processus est immuable et inexorable, vous devriez l'avoir compris, puisque le constat, après ce genre de travaux, est toujours le même : un aménagement nouveau pour les voitures emmène encore plus de voitures jusqu'à ce que les voitures ne puissent plus rouler.
Comment régler le problème des cyclistes ? Le nouveau carrefour sera également un nouveau " point noir " pour les vélos (n'oubliez pas qu'une piste cyclable va être aménagée sur les quais) ; pour les cyclistes venant des quais ou s'y rendant, ce carrefour sera un nouvel obstacle à leurs trajets.
J'aimerais que vous m'expliquiez comment vous comptez régler ce problème qui paraissait insoluble en Conseil du 15e arrondissement, le 29 juin dernier ?
Je voterai contre ce projet.
M. Michel ROUSSIN, adjoint, président. - Votre intervention sera transmise aux services concernés.
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DVD 60.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté à la majorité, Mmes SCHNEITER, SCHERER, SILHOUETTE, BILLARD et M. BLET ayant voté contre. (1998, DVD 60).