Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

27 - I - Questions orales posées à M. le Président du Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil général.QOC 2003-1014 G Question de Mme Roxane DECORTE à M. le Président du Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil général, sur le devenir de l'espace "Alpha" dépendant du Secours catholique, 43, rue d'Aubervilliers (19e)

Débat/ Conseil général/ Octobre 2003


Libellé de la question :
"Depuis quinze ans, le Secours catholique avec 40 bénévoles et 2 salariés mène au 43, rue d'Aubervilliers (19e) de nombreuses activités en faveur de populations en difficultés : alphabétisation, aide juridique pour les migrants, vacances des enfants, groupes de femmes, musique...
Dans le cadre de la réalisation des jardins d'Eole tant attendus par les habitants de ce secteur défavorisé, il est demandé au Secours catholique de quitter les lieux. Aussi, Mme Roxane DECORTE souhaite savoir avec précision ce que propose le Département de Paris pour permettre la poursuite de ces activités reconnues de tous."
Réponse (Mme Mylène STAMBOULI, vice-présidente) :
"L'association le Secours catholique est actuellement titulaire d'un bail de l'établissement public Réseau ferré de France pour les locaux qu'elle occupe au 43, rue d'Aubervilliers à Paris 19e.
La Ville de Paris va acheter à R.F.F. ses terrains comprenant ce local pour réaliser l'opération de la Cour du Maroc. En conséquence, R.F.F. mettra fin au bail de l'association, n'étant plus propriétaire des lieux.
Cependant, la Ville de Paris signera un nouveau bail avec l'association. Il sera consenti à titre précaire pour couvrir la durée des études relatives à cette opération.
Deux hypothèses sont à ce jour envisagées qui seront précisées au terme de ces études :
-soit une réinstallation définitive de l'association sur place ;
-soit, si les locaux qu'elle occupe doivent faire l'objet d'une autre affectation, une réinstallation a proximité.
Il apparaît que l'association est partie prenante de ce projet d'aménagement. C'est ainsi qu'elle élabore, avec d'autres associations locales, des projets d'animation pour le Jardin d'Eole."