Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 1997
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

92- QOC 97-365 Question de M. Claude GOASGUEN à M. le Préfet de police à propos de la prostitution dans les quartiers des portes d'Auteuil et de Saint-Cloud (16e).

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 1997



Libellé de la question :
" Malgré la politique menée par la Préfecture de police afin d'éradiquer la prostitution dans l'ouest parisien, et en particulier dans le bois de Boulogne (16e), on constate de manière inquiétante le retour d'une prostitution qui tend à s'implanter dans les zones habitées de la porte d'Auteuil et de la porte de Saint-Cloud, aux abords du périphérique.
M. Claude GOASGUEN demande à M. le Préfet de police de faire le point sur cette situation et de lui faire connaître les mesures qu'il compte prendre pour lutter contre ce phénomène. "
Réponse (M. LE PRÉFET DE POLICE) :
" Le secteur de la Porte-d'Auteuil et de la Porte-de-Saint-Cloud fait l'objet d'une attention toute particulière de la part des services de police, tant de la Direction de la Sécurité publique que de celle de la Police judiciaire.
Comme vous le savez, la législation ne réprime pas la prostitution, mais uniquement le racolage actif dont les conditions de preuve sont particulièrement difficiles à apporter.
Les instructions renouvelées en permanence aux effectifs de l'arrondissement, qui bénéficient régulièrement du concours de la Brigade de répression du proxénétisme, portent en priorité sur la répression systématique du racolage actif, des exhibitions sexuelles et la verbalisation au regard du Code de la route des automobilistes " clients " et des prostituées utilisant des camionnettes.
Depuis le début de l'année, les effectifs de la 1ère division de Police judiciaire et de la Brigade de répression du proxénétisme, qui demeurent particulièrement vigilants sur ce secteur, ont procédé à une dizaine d'opérations de contrôle aussi bien de jour que de nuit.
Si le déplacement d'un certain nombre de prostitués travestis a été remarqué aux abords du stade Roland-Garros, les surveillances policières n'ont pas permis, pour autant, de constater une recrudescence sensible du phénomène prostitutionnel sur le secteur des Portes d'Auteuil et de Saint-Cloud.
Ces activités, qui s'exercent essentiellement en fin d'après-midi et surtout la nuit, se concentrent principalement au niveau du carrefour des Anciens combattants, à l'intersection de l'avenue d'Auteuil ainsi que sur l'allée de la Reine-Marguerite, laquelle est dépourvue d'habitations.
Je puis vous assurer que l'engagement des services de police dans ce domaine demeurera constant et soutenu. "
V - Questions des élus non inscrits.