Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 1997
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

39- 1997, DAC 122 - Subvention à l'association " Poésie hier aujourd'hui demain " (6e). - Montant : 200.000 F.

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 1997



M. Alain DESTREM, adjoint, président. - Nous passons à l'examen du projet de délibération 1997, DAC 122.
La parole est à Mme TAFFIN.
Mme Benoîte TAFFIN, maire du 2e arrondissement. - Je n'ai jamais dit que je n'aimais pas Feydau, mais qu'il fallait faire des tris, et ces subventions me semblent énormes. De même que pour la poésie, je n'ai rien contre " Poésie 1 vagabondages " qui va être présenté par cette association, mais ce n'est pas assez, à mes yeux, pour demander une subvention de 200.000 F.
Mme Hélène MACÉ de LÉPINAY, adjoint, au nom de la 4e Commission. - La Ville de Paris s'efforce de faire quelques petites choses pour la poésie qui est un secteur qui n'a pas besoin de beaucoup de subventions.
Nous aidons deux revues de poésie : " Poésie 1 vagabondages ", revue de poésie destinée au grand public ; c'est donc de la vulgarisation ; c'est une petite revue qui se présente comme un petit livre de poche que l'on peut trouver dans les magasins des gares, qui peut se glisser dans la poche ; dans le métro, on peut lire de la poésie. C'est une revue bien faite.
Nous aidons une autre revue plus difficile, plus scientifique, qui s'appelle " Poésie 1997 " qui est une revue remarquable, éditée en liaison avec le Théâtre Molière, Maison de la poésie.
Je vous rappelle que la Ville s'honore d'avoir une Maison de la poésie à Paris. Je trouve que c'est utile de vulgariser la poésie, et je vous remercie de bien vouloir voter la subvention à cette revue.
M. Alain DESTREM, adjoint, président - Avec cette belle défense sur " Poésie hier aujourd'hui demain ", je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DAC 122.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté à la majorité, MM. DUMAIT, MESMIN et Mme TAFFIN n'ayant pas pris part au vote, MM. REVEAU et LEBEL s'étant abstenus. (1997, DAC 122).