Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2010
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2010, DEVE 71 - Approbation des modalités de lancement et de signature d'un appel d'offres pour les prestations d'entretien de la régénération et des plantations dans le bois de Vincennes (12e).

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2010


 

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. Nous examinons le projet de délibération DEVE 71. Il s'agit du lancement et de la signature d'un appel d'offres pour les prestations d'entretien et de régénération des plantations dans le bois de Vincennes dans le 12e arrondissement.

Monsieur NAJDOVSKI, vous avez la parole.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint. - Merci, Madame la Maire.

Ce projet de délibération qui porte sur le recalibrage, hélas à la baisse, de marchés pour la replantation et l'entretien des massifs touchés par la tempête de 1999 dans le bois de Vincennes me donne l?occasion d?intervenir pour évoquer l'investissement que consacre notre Ville à l'entretien de l'un des deux poumons verts de notre Capitale.

Je souhaite, à travers ce projet de délibération, rappeler l?engagement que la Ville de Paris a pris avec la signature de la Charte d'aménagement durable des bois en 2003.

Si des investissements ont été réalisés pour assurer la replantation et l'entretien des massifs forestiers, nous ne pouvons que déplorer une panne sur certains investissements, notamment ceux relatifs à la réalisation de voies forestières.

Ainsi, la transformation en voie forestière de la route de la Croix-Rouge et de la route du Bac est toujours en suspens. Cette opération avait été inscrite au projet de budget d'investissement en 2010, soutenue par Fabienne GIBOUDEAUX et par le groupe des élus Verts.

Hélas, à notre grand regret, cette opération n?a pas été retenue dans le budget.

Nous souhaitons donc savoir si cet aménagement sera inscrit au projet de budget en 2011 et nous espérons vivement un arbitrage favorable, ainsi qu'un soutien de la mairie du 12e arrondissement à ce projet qui améliorera de manière notoire l?environnement du bois aux abords du lac Daumesnil.

Autre motif d'inquiétude, le projet de budget 2011 ne prévoit à ce jour aucun crédit pour l'entretien courant du bois de Vincennes, les crédits acquis à ce jour étant entièrement consommés par la troisième et dernière tranche de la réhabilitation du hall de la Pinède au Parc floral, hall qui, je le rappelle, accueille des manifestations à caractère commercial.

Les élus du groupe "Les Verts" demandent donc que des crédits supplémentaires, et ce sera l?occasion de le rappeler au moment de la discussion budgétaire, soient consacrés à l'entretien courant, à savoir le plan de gestion arboricole, la remise en état du réseau des lacs et rivières ou bien encore la réfection des allés.

Je vous remercie.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. Merci, Monsieur NAJDOVSKI.

Madame GIBOUDEAUX, pour vous répondre ?

Mme Fabienne GIBOUDEAUX, adjointe, au nom de la 4e Commission. - Merci, Madame la Maire.

Je remercie Christophe NAJDOVSKI pour l?attention particulière et régulière qu'il porte au bois de Vincennes. Effectivement, c'est un des poumons verts importants pour Paris et pour les Parisiens et il est important que nous puissions toujours investir et faire en sorte que l'on gagne de la place pour les personnes, de plus en plus nombreuses, qui fréquentent ce bois : les promeneurs, les sportifs et les familles, qui ont besoin de plus en plus de contacts avec la nature et d'espaces proches de Paris.

Je voudrais rappeler que la fermeture du carrefour de la Patte-d?Oie et de la route Saint-Hubert qui a eu lieu cet été a permis une meilleure accessibilité du bois notamment aux personnes à mobilité réduite. L'association qui s'occupe de l'accès au bois pour les personnes à mobilité réduite dispose de véhicules électriques. Je pense qu?il est important que l'on puisse rendre accessible ce bois et la fermeture des voies à la circulation automobile facilite énormément l'accès du bois à ces personnes à mobilité réduite. Je tenais à le souligner, c?est un point sur lequel il faut encore travailler et encore développer de nombreux projets.

Sur le projet auquel fait référence Christophe NAJDOVSKI, qui est étudié depuis pas mal d?années au sein de la Direction des Espaces verts et de l?Environnement, la route du Bac, une réunion devrait avoir lieu dans les prochaines semaines pour se caler sur un projet et un budget et permettre de mettre en ?uvre ce projet dans la mandature et, j'espère, dès l'année prochaine.

Il a été fait référence à la nécessité d'investir pour l?entretien courant, car si nous n?investissons pas régulièrement, nous aurons dans les prochaines années des travaux encore plus coûteux à réaliser ; ce sera pour la collectivité une charge financière très importante. Je pense que ce serait dans l'esprit du développement durable de faire en sorte que l'on n'ait pas des dépenses très importantes à réaliser faute d'avoir entretenu régulièrement les bois.

Je soutiens donc tout à fait les propos et la position de M. NAJDOVSKI.

Merci.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. Merci beaucoup, Madame GIBOUDEAUX.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DEVE 71.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2010, DEVE 71).