Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2010
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2010, DVD 205 - Signature de trois contrats de transaction pour la mise à disposition d'emplacements de stationnement autocars dans trois parcs fermés à Paris. Vœu pour un bilan et un encadrement du transport des touristes par autocars déposé par le groupe "Les Verts".

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2010


 

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Nous passons maintenant à la 3e Commission, je crois que c'est la dernière.

Nous examinons le projet de délibération DVD 205 relatif à la signature de trois contrats de transaction pour la mise à disposition d'emplacements de stationnement autocars dans trois parcs fermés à Paris, sur lequel l'Exécutif a déposé l'amendement n° 45 et le groupe "Les Verts" le v?u référencé n° 46 dans le fascicule.

Je donne la parole à M. Jacques BOUTAULT, pour cinq minutes.

M. Jacques BOUTAULT, maire du 2e arrondissement. J'aurais besoin de moins de cinq minutes, probablement, pour vous dire que ces trois contrats de transaction sont destinés à réduire les nuisances relatives au stationnement des autocars à Paris.

A Paris, ce sont plus de 26 millions de visiteurs annuels et, notamment, en haute saison, plus de 1.500 cars circulant dans notre Ville, ce qui multiplie les nuisances pour les habitants, notamment les nuisances liées à la pollution de l'air et à l'encombrement des rues.

Or, le Plan de déplacement de Paris, que nous avons adopté en février 2007, prévoit d'adopter un schéma directeur de déplacement des autocars de tourisme dans une charte à conclure avec les professionnels du secteur du tourisme.

Or, cette charte n'a, à ma connaissance, pas commencé à être élaborée. C'est le premier objet du v?u.

Ensuite, nous pensons qu'il est important de poursuivre la politique qui a été menée en début de la mandature précédente, qui avait conduit à supprimer les bus qui stationnaient dans l'Ile de la Cité.

Malgré les difficultés que cela posait, une solution a été trouvée, dont aujourd'hui tout le monde se félicite. Il y a encore plusieurs points de fixation à Paris, notamment boulevard Clichy, qui a été libéré, toutefois, aux alentours du Moulin Rouge, dans les petites rues, les bus continuent à s'agglomérer, ce qui pose beaucoup de problèmes pour les riverains, le voisinage et la circulation.

De plus, autour de la place de l'Opéra et de la Bourse, dans le 2e arrondissement, il y a encore en plein c?ur de Paris une autorisation de stationner à côté du Palais Brongniart qui va renaître de ses cendres, puisqu?il va se rouvrir au public et accueillir beaucoup de monde grâce au nouveau mandat accordé à une société d'exploitation, GL Events. Il y a aussi un marché alimentaire à proximité.

Il conviendrait, là encore, de supprimer cette autorisation de stationnement et qu'elle soit incluse dans la transaction pour permettre à ces cars, au lieu de stationner en surface, de stationner en sous-sol.

C'est l'objet du v?u déposé par le groupe "Les Verts".

Je vous remercie pour votre attention.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Merci.

Je donne la parole à Annick LEPETIT, adjointe compétente.

Mme Annick LEPETIT, adjointe, au nom de la 3e Commission. - Merci, Monsieur le Maire.

Je profite de ce v?u pour lequel j'émets un avis favorable pour dire que très prochainement, parce que le sujet des autocars est un sujet important, nous allons présenter au Conseil de Paris une déclinaison environnementale du PassAutocar, qui s'appellera l?EcoPass, et qui permettra d'encourager la circulation des autocars les plus récents et les moins polluants, ce qui, sans doute, satisfera M. BOUTAULT et le groupe "Les Verts" qui ont déposé le v?u.

Nous allons également créer davantage de places en sous-sol avec des projets de parkings, notamment dans le 16e arrondissement et dans le 17e arrondissement.

Vous le voyez, les solutions alternatives au stationnement de surface sont constamment recherchées. Nous saisissons toutes les opportunités en sous-sol, dès lors, bien sûr, qu'elles sont viables techniquement et économiquement et que nous avons les avis positifs des maires d'arrondissement, ce qui n'est pas toujours le cas.

Mais, ayons tout de même à l'esprit, et je le dis amicalement à Jacques BOUTAULT, qu'il s'agit là d'un mode de déplacement mutualisé et, surtout, n?oublions pas que le tourisme est un secteur créateur de richesses et d?emplois, 300.000 emplois directs et indirects, et un élément majeur de l'attractivité et du dynamisme économique de Paris.

Au-delà, nous travaillons aussi avec les professionnels à l'élaboration d'une charte des bonnes pratiques. Y seront abordés, bien sûr, les questions de stationnement, mais aussi les engagements des professionnels, notamment sur la modernisation de leur flotte, sur le choix d'itinéraires permettant d'éviter les rues étroites ou encore sur le respect de la réglementation.

Il s'agit là, bien sûr, d'une démarche partenariale, qui prend nécessairement du temps, qui exige une concertation complexe avec de nombreux acteurs, dont les attentes sont extrêmement diverses, compte tenu du nombre d'acteurs en jeu.

Enfin, je terminerai, Monsieur le Maire, pour dire un mot au sujet de la Préfecture de police, puisque son concours est indispensable, elle le sait, nous travaillons, bien sûr, avec elle. Tous les aménagements que nous réalisons, tous les dispositifs que nous pourrons imaginer ne seront efficaces que s'ils sont respectés et contrôlés.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Merci, Madame.

Je mets aux voix, à main levée, le projet d'amendement n° 45 déposé par l'Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet d'amendement n° 45 est adopté.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe "Les Verts", assortie d'un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2010, V. 263).

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DVD 205 ainsi amendé.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération amendé est adopté. (2010, DVD 205).