Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2010
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2010, SGRI 79 - Signature d'une convention de partenariat administratif avec la Ville-Land de Vienne.

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2010


 

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint, président. - Nous examinons le projet de délibération SGRI 79 relatif à la signature d'une convention de partenariat administratif avec la Ville-Land de Vienne.

Je donne la parole à M. Hermano SANCHES-RUIVO, pour le groupe socialiste, radical de gauche et apparentés.

M. Hermano SANCHES-RUIVO. - Merci, Monsieur le Maire.

Mes chers collègues, j?ai voulu intervenir sur ce projet de délibération concernant la signature d'une convention de partenariat administratif avec la Ville de Vienne en Autriche, avec laquelle Paris coopère depuis 2001, afin de renforcer leurs compétences réciproques, pour signaler le caractère novateur de cette forme d'échange et pour remercier le travail réalisé ces dernières années par le Maire de Paris et son excellent adjoint aux Relations internationales Pierre SCHAPIRA, dans le sens du renforcement des relations de solidarité, d'amitié et de partenariat de notre collectivité en direction de dizaines de villes étrangères, dans des pays en voie de développement ou dans des pays développés.

En ce qui concerne spécifiquement cette convention, nous pouvons y trouver comment deux métropoles développées peuvent coopérer, partager, mettre en commun des savoir-faire, afin de moderniser leurs administrations réciproques, gérer leurs espaces publics et les services en général, pour mieux répondre aux besoins de leurs habitants respectifs.

Les échanges multiples réguliers entre des services homologues sont évidemment source d?apprentissage et d'appropriation de nouvelles habitudes culturelles, de manières différentes de faire, permettant aux deux collectivités de mieux affronter et différemment les défis urbains actuels.

Je souhaiterais que Pierre SCHAPIRA nous fasse un rapide bilan de ce partenariat qui existe depuis neuf ans et au moment même où des liens analogues sont en cours avec d'autres villes à l'image de la Ville de Berlin.

Il serait important également, à mon avis, que l'on réussisse à donner plus de visibilité, à l'avenir, à ces formes d'actions de coopération novatrices menées par notre Ville avec d'autres métropoles pour tenter d'inventer des réponses communes aux problèmes posés.

Je voudrais, pour finir, exprimer ma satisfaction et celle de l'ensemble de mon groupe qui souhaite que ce partenariat continue de servir à l?amélioration de nos administrations respectives et à apporter aux Parisiens comme aux Viennois l'accès à un meilleur service public.

Je vous remercie.

(Applaudissements sur tous les bancs de l'Assemblée).

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint, président. - Pour vous répondre, la parole est à M. SCHAPIRA.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, au nom de la 9e Commission. - Merci, Monsieur le Maire.

Merci à l'honorable conseiller de Paris de m'avoir posé cette question de faire un bilan ; je vais essayer?

Comme vous le disiez, depuis 2001, les administrations travaillent au renforcement de leurs capacités, diton dans le jargon européen, afin d?affronter dans les meilleures conditions les grands défis urbains.

Alors, effectivement, on travaille depuis 2001, le Maire de Paris a signé avec son homologue Michael HÄUPL un avenant à notre convention et c'est vrai que le partenariat administratif avec Vienne, et je parlerai après de Berlin, est quand même une novation. Il se compose d?échanges multiples et réguliers entre les services : favoriser le partage d'expériences entre administrations, influer sur les grands chantiers administratifs internes des deux villes, engager ensemble des actions avec d'autres régions et métropoles, conduire ou soutenir des projets au bénéfice des populations des deux villes, organiser des démarches coordonnées auprès d'organismes de l'Union européenne pour promouvoir les enjeux communs des Villes et, enfin, donner de la visibilité aux actions de coopération, c'est ce qui est le plus difficile à faire, parce que cela intéresse moins, hélas, les médias, mais sachez que ce travail est fait.

S'agissant de la mobilité, un certain nombre d'actions ont déjà été réalisées, qui confèrent à ce partenariat ce caractère novateur : des échanges de fonctionnaires ont eu lieu entre 2004 et 2008 dans une mobilité de courte durée, un fonctionnaire de la D.A.J. s'est vu confier la mission d?étudier le fonctionnement des marchés publics à Vienne et a passé deux mois à Vienne pour cela. Un agent parisien partira de nouveau dans l'année à Vienne, mais pour trois mois, a priori un fonctionnaire des finances ira aussi à Vienne et un agent de la filière sociale.

J'ajoute que pour ces raisons, votre excellent adjoint, comme vous l'avez appelé, a reçu avec la Secrétaire générale adjointe de la Ville de Vienne, le prix Territoria, donné par le président du Sénat il y a trois ans.

C'est tout à fait novateur et très intéressant et nous le faisons maintenant avec la Ville de Berlin, parce qu'il y a aussi des échanges que nous voulons avoir, aussi bien dans le secteur économique, technologique, sportif, la jeunesse ou le social.

Ils ont effectivement des façons de travailler qui ne sont pas forcément les nôtres, mais on a beaucoup à apprendre des autres et eux, ici, ont à apprendre de ce que l'on fait à Paris.

C'est pour cela que je vous remercie d'être intervenu pour rappeler à nos collègues le travail effectué dans les relations internationales. Ce n'est pas très visible, la coopération administrative, mais elle est très utile.

(Applaudissements sur tous les bancs de l'Assemblée).

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération SGRI 79.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté à l?unanimité. (2010, SGRI 79).