Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 1998
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

3 - Budget modificatif de fonctionnement du Département de Paris de 1998. - Proposition d'amendement n° 14 déposée par Mme BILLARD au sujet du chèque-mobilité accordé aux allocataires du R.M.I. et de l'A.U.D

Débat/ Conseil général/ Juillet 1998


M. LE PRÉSIDENT. - Nous passons à la proposition d'amendement n° 14 de Mme BILLARD concernant les chèques-mobilité. Je donne la parole à Mme HERMANGE.
Mme Marie-Thérèse HERMANGE. - Nous sommes défavorables à cet amendement, Monsieur le Maire, pour la bonne raison que le Département de Paris fait déjà plus en ce qui concerne le chèque mobilité.
Le dispositif du chèque mobilité, tel qu'il est prévu par M. GAYSSOT, ne permet d'attribuer aucun financement pour les R.M.istes. Nous proposons, Monsieur le Maire, d'accorder 700 F aux R.M.istes en contrat d'insertion, soit 12.000 personnes.
Deuxièmement, en ce qui concerne les chômeurs, ceux qui ont moins de 4.000 F, le dispositif " GAYSSOT " prévoit 700 F. Nous prévoyons 1.400 F. Et en ce qui concerne les chômeurs entre 4.000 et 6.000 F, le dispositif tel qu'il était prévu par M. GAYSSOT prévoit de leur attribuer zéro franc zéro centime. Nous prévoyons de leur attribuer 1.400 F.
C'est la raison pour laquelle nous tenons à refuser cet amendement dans la mesure où déjà le Département de Paris fait plus que ce qui est prévu par le dispositif " GAYSSOT ".
M. LE PRÉSIDENT. - Je mets aux voix, à main levée, la proposition d'amendement déposée par Mme BILLARD, élue " Les Verts ".
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
La proposition d'amendement est repoussée à la majorité, les groupes des Indépendants, " Rassemblement pour Paris ", " Paris-Libertés ", " Paris-Audace-Renouveau-Initiatives-Solidarité " ayant voté contre, Mme SCHNEITER et M. REVEAU s'étant abstenus.