Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Janvier 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par M. Sylvain GAREL et les membres du groupe “Les Verts” relatif au “Dakar”.

Débat/ Conseil municipal/ Janvier 2006


 

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Il y a un v?u relatif au ?Dakar?. M. GAREL n?est pas là donc je peux considérer que? Ecoutez, soyons raisonnables !

Mme Véronique DUBARRY. - C?est ma facilité à être multitâches, donc en l?occurrence, je peux aussi présenter des v?ux qui sont présentés par mon groupe même si ce n?est pas moi qui les ai écrits.

Il s?agit d?un voeu relatif au ?Dakar?. La presse s?en est fait largement l?écho. Un certain nombre de partis, d?associations, se sont beaucoup émus lors de cette édition 2006 puisque celle-ci a coûté la vie à deux jeunes garçons africains, l?un âgé de 13 ans et l?autre de 12 ans en Guinée et au Sénégal.

Malheureusement, c?est un bilan tout à fait habituel pour cette course automobile, qui depuis 1978 a déjà coûté la vie à plus d?une cinquantaine de personnes. Je ne peux que vous citer les propos du vainqueur de l?édition 2006 puisqu?il considère, lui, que ce n?est pas très choquant puisqu?il dit ?être heureux d?être là, d?avoir gagné cette course, même s?il faut avoir une pensée pour tout ce qui s?est passé. Cela ne va pas gâcher ce que je ressens et ce que j?ai accompli?.

Bien. Voilà qui résume à peu près l?esprit du ?Dakar?, en tout cas tel que nous le concevons. Je crois que, lorsque le ?Paris Dakar? partait de Paris, il portait ce nom. Nous tenons à réaffirmer, et à faire réaffirmer par le Conseil de Paris, que la Ville de Paris s?engage à refuser dans le futur tout départ de Paris pour les prochaines éditions de cette course. Par ailleurs, que la Ville de Paris veille à ce que son nom ne soit plus associé, comme c?est malheureusement encore trop souvent le cas, notamment dans les médias, à cette scandaleuse course automobile.

Je vous remercie.

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Monsieur FERRAND, vous avez la parole.

M. Eric FERRAND, adjoint. - Je vais encore m?acquitter de cette tâche. Voilà ce que M. CHERKI souhaite répondre à Sylvain GAREL, et il dit qu?il avoue ne pas comprendre l?utilité et l?opportunité de ce v?u car depuis plusieurs années le départ de cette course ne s?effectue plus à Paris. Le départ de la dernière édition en janvier a été donné à Lisbonne. M. CHERKI ajoute : ?à chaque fois que les organisateurs ou les promoteurs d?une course automobile ont sollicité l?accord de la Ville de Paris pour qu?elle parte depuis le territoire parisien, j?ai indiqué que nous n?y étions pas favorables?.

En effet, il m?apparaîtrait difficilement conciliable de mener une politique de déplacement qui vise à redonner à l?automobile une place utile mais raisonnable et, dans le même temps, autoriser le déploiement ostentatoire de courses automobiles.?

?En second lieu, je rappelle à M. GAREL que cette course automobile s?appelle officiellement, depuis plusieurs années, le ?Dakar? et non plus le ?Paris-Dakar? et que c?est ainsi qu?elle est présentée dans le premier quotidien sportif français, ?l?Equipe?, qui rend compte régulièrement de cette épreuve dans l?ensemble des médias.

Le nom de Paris n?est donc plus accolé à cette épreuve, ni officiellement, ni même dans les principaux médias qui la relatent. Il se peut que, de manière résiduelle, certains journalistes ici ou là appellent cette course ?Paris-Dakar?. Le rôle de l?institution municipale est-elle d?exercer une police de la pensée à l?encontre de ses journalistes ??

M. CHERKI ne le croit pas.

Aussi, il vous invite à retirer votre v?u ; sinon, M. CHERKI demande un avis défavorable au nom de l?Exécutif municipal.

Merci.

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - C?est vrai que c?est un peu incompréhensible parce que cette course ne part plus de Paris depuis longtemps et elle ne s?appelle plus ?Paris-Dakar?. Votre v?u est exaucé dans les faits.

Madame DUBARRY ?

Mme Véronique DUBARRY. - Effectivement, il ne s?appelle plus le ?Paris-Dakar?, j?en suis bien consciente et il ne part plus de Paris, je le sais et nous le savons également. Bien que, en ce qui concerne le point concernant ?l?Equipe? je ne suis pas sûre, très honnêtement, que Sylvain GAREL lise ?l?Equipe? tous les matins. Je ne peux pas confirmer cela !

(Rires dans l?hémicycle).

C?est peut-être un tort, oui !

En tout cas, je peux vous assurer que dans d?autres grands quotidiens nationaux, il est régulièrement fait usage du nom ?Paris-Dakar?.

Il s?agissait simplement de s?assurer qu?à l?avenir il n?y ait pas de tentation ou d?envie, etc., de récupérer cette course ou, en tout cas, de la faire partir à nouveau de Paris. Nous savons bien qu?elle ne part plus de Paris.

Par ailleurs, il ne s?agit pas non plus de censure ou d?exercer un quelconque pouvoir de commissaire politique à l?égard de quotidiens, mais simplement de redire les choses, de les rappeler. Il y a des choses qui vont mieux en le disant, voilà !

Je pense que M. CHERKI, s?il était là, pourrait entendre ce type de demande. Il n?est pas là. J?ai entendu sa demande actuelle qui est de...

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Je crois qu?il a bien compris l?esprit du v?u.

Mme Véronique DUBARRY. - ... retirer le v?u. C?est ce que j?allais dire, Monsieur CARESCHE. Donc, j?entends ce qu?a demandé M. CHERKI et je le retire.

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Merci.

M. Eric FERRAND, adjoint. - Très bien.