Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Janvier 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par Mme Claire de CLERMONT-TONNERRE et M. Philippe GOUJON relatif à la réalisation d’une coulée verte sur l’emprise de l’ancienne Petite ceinture ferrée dans le 15e arrondissement.

Débat/ Conseil municipal/ Janvier 2006


M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Nous allons maintenant examiner le v?u référencé n° 63 dans le fascicule, relatif à la réalisation d?une coulée verte sur l?emprise de l?ancienne Petite ceinture ferrée dans le 15e arrondissement.

Madame de CLERMONT-TONNERRE, vous avez la parole.

Mme Claire de CLERMONT-TONNERRE. - Monsieur le Maire, lors du débat sur le P.L.U. que nous avons eu en janvier 2005, le groupe U.M.P. vous a demandé que les usages économiques et ludiques de la Petite ceinture soient mis en cohérence dans un schéma d?ensemble établi en concertation avec les arrondissements et les acteurs concernés et tenant compte des caractéristiques physiques et des contextes différents propres aux secteurs traversés.

Dans ce cadre, les élus U.M.P. du 15e sont favorables à la réalisation d?un projet de coulée verte sur l?emprise de la Petite ceinture ferrée. Cet aménagement paysager contribuera à améliorer le cadre de vie des habitants de ce secteur et permettra de relier par une promenade de 2 kilomètres les deux plus grands parcs de notre arrondissement que sont le parc André Citroën et le parc Georges Brassens.

Malheureusement, alors que cette partie du 15e est laissée à l?état de friche et reste interdit d?accès, vous ne nous avez proposé pour toute perspective d?aménagement que l?installation provisoire de la base du T2 sur l?emprise Ballard-Citroën de la Petite ceinture. Le projet de coulée verte semble donc toujours au point mort, en dépit des interpellations que mes collègues du 15e et les associations vous ont adressées, année après année, et auxquelles votre Exécutif répond en se retranchant derrière les négociations avec R.F.F., sans que nous ayons la moindre perspective d?aménagement paysager, sans que les engagements publics que vous avez pris ne se concrétisent.

Et pourtant ! Et pourtant, il semblerait que les discussions avancent, puisque, à l?occasion d?un CICA tenu en novembre 2005 dans le 15e arrondissement, les élus et les associations présentes ont incidemment appris par la voix du représentant de R.F.F. qu?un protocole a été établi entre la Ville de Paris et R.F.F. et que ce protocole allait être présenté au Conseil de Paris de décembre.

Aucun protocole concernant l?emprise de la Petite ceinture dans le 15e ne nous ayant été soumis, nous émettons, Monsieur le Maire, le v?u que vous informiez clairement le Conseil de Paris sur l?état d?avancement du projet, que vous présentiez ce protocole lors d?une prochaine séance et qu?enfin, vous soumettiez au Conseil du 15e arrondissement et au Conseil de Paris le contenu, le calendrier et le montant des projets d?aménagement sur la partie 15e de la Petite ceinture.

Merci.

(Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, remplace M. Christophe CARESCHE au fauteuil de la présidence).

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. - Pour répondre, la parole est à M. Yves CONTASSOT.

M. Yves CONTASSOT, adjoint. - Merci, Madame la Maire.

Madame de CLERMONT-TONNERRE, vous le savez, les négociations, ce n?est pas nouveau, et le maire du 15e en a été informé, sont en cours avec R.F.F., et depuis longtemps. Simplement, ce n?est pas le représentant de R.F.F. qui décide du rythme de passage en Conseil de Paris, premier élément.

Deuxième élément, j?ai une lettre du Président de R.F.F. disant que lui-même souhaite reporter la conclusion de ce protocole, donc, il est évident que c?est un peu compliqué de le soumettre sans l?accord de R.F.F.

Nous souhaitions qu?il soit inscrit à l?ordre du jour du Conseil de Paris de janvier. Ce n?est pas de notre fait si cela a été reporté. J?espère bien que ce sera au Conseil de Paris de février. Mais comme toujours, le maire du 15e sera évidemment informé et j?espère même qu?au-delà de la consultation que vous souhaitez du Conseil d?arrondissement, il y ait aussi une concertation locale, avec les associations, les conseils de quartier et les riverains.

Mais tout cela se fera tranquillement. Ne vous inquiétez pas !

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. - Bien. Avis ?

M. Yves CONTASSOT, adjoint. - Favorable.

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. - Je mets aux voix, à main levée, le v?u assorti d?un avis favorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Abstentions ?

M. Jean VUILLERMOZ. - Abstention.

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. - Merci, Monsieur VUILLERMOZ.

Le v?u est adopté. (2006, V. 34).