Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2007
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

II - Question d’actualité posée par le groupe MoDem à M. le Maire de Paris relative aux difficultés rencontrées par les utilisateurs de Vélib’.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2007


 

M. LE MAIRE DE PARIS. - La parole est à M. FLORES pour la question d?actualité du groupe MoDem.

M. François FLORES. - Monsieur le Maire, depuis quelques semaines, la presse se fait régulièrement l?écho des difficultés rencontrées par les utilisateurs de Vélib? : cartes bleues bloquées, vélos endommagés, stations désespérément vides ou désespérément trop pleines, impossibilité de réserver à la journée. Et le 18 octobre dernier, jour de la grève des transports, les embarras de Vélib? ont évidemment atteint des sommets.

Mercredi prochain, lors de la nouvelle de grève, il y a donc fort à parier que ces problèmes récurrents vont être considérablement multipliés. On m?objectera que nous sommes encore en phase d?expérimentation et que la montée en puissance du dispositif ne s?achèvera qu?à la fin de l?année.

A cette date, 1.451 stations seront en effet installées et 20.600 vélos seront disponibles. Certes c?est un élément de la réponse aux difficultés mais il ne suffira certainement pas. Nous sommes confrontés, Monsieur le Maire, à peine quatre mois après le lancement de cette opération, à un problème de maintenance sérieux et un système de location défectueux. C?est donc toute la chaîne du dispositif qui est aujourd?hui atteinte.

Monsieur le Maire, nous souhaiterions savoir si des décisions vont être prises pour palier ces difficultés importantes susceptibles de nuire à terme à l?ensemble d?un dispositif voulu comme alternatif à la voiture. Merci.

Je remercie l?attention que m?a portée M. CARESCHE.

M. LE MAIRE DE PARIS. - C?est un vieux lien que vous avez, ayant été élus ensemble sur la même liste en 2001.

La parole est à votre ami Denis BAUPIN.

M. Denis BAUPIN, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire.

Je rappellerai à M. FLORES que le système Vélib? a été mis en service le 15 juillet dernier. Il a remporté un tel succès qu?on aurait tendance à penser que cela fait des années.

Cela ne fait que quatre mois que ce dispositif est en place et la première tranche était composée de 750 stations avec 10.000 vélos. On en est aujourd?hui à 145.000 personnes qui ont pris un abonnement annuel à ce service et neuf millions de déplacements qui ont été effectués à Vélib? depuis quatre mois. Nous avons installé maintenant mille stations avec environ 21.400 bornettes, et l?objectif est d?atteindre à la fin de l?année 35.000 bornettes.

Même si le travail est en cours de la part des services pour aménager toutes ces stations supplémentaires et ces bornettes, il faut parfois constater que les résistances de certains maires d?arrondissement qui s?évertuent à trouver des contre indications aux propositions d?implantation des services n?aident pas toujours à avancer. Depuis la mise en service de Vélib? vous avez constaté qu?en effet quelques difficultés ont été rencontrées.

Les services de la Ville travaillent avec le prestataire pour apporter des ajustements indispensables conformément aux dispositions prévues par le marché avec J.C. Decaux.

Cela passe notamment par des stations suffisamment dimensionnées et d?ici la fin de l?année une centaine de station seront allongées pour qu?il y ait plus de bornettes et plus de vélos, des stations qui soient étroitement maillées pour que la régulation puisse se faire et d?ici fin décembre ce sont 1.451 stations et 20.600 vélos qui seront mis en place conformément au marché.

Une concertation étroite a été engagée avec la S.N.C.F. et l?université pour aménager des stations supplémentaires sur des territoires qui sont en dehors du domaine de compétences de la Ville. C?est l?amélioration de la régulation technique, depuis le 15 octobre, la régulation se fait aussi la nuit, avec les 20 véhicules G.N.V. et enfin, un nouveau dispositif va se mettre en place : dans les stations un dispositif d?information en temps réel sur les disponibilités dans les stations voisines que l?on soit en train de chercher un vélo ou une place.

Par ailleurs je tiens à rappeler que le marché prévoit des critères de qualité de service concernant la disponibilité des vélos, la régulation, la sécurité et l?entretien assorties de pénalités particulièrement dissuasives au plan financier en cas de non respect de ces critères. Il va de soi qu?à l?issue de la mise en place du système, à la fin de l?année, ces pénalités seront mises en oeuvre si ces critères de qualité ne devaient pas être respectés.

Enfin concernant les jours de grève des transports vous avez rappelé deux choses : d?une part que le dispositif Vélib? n?a pas été dimensionné pour être capable de suppléer à la carence des transports collectifs (il n?est pas du tout à la même dimension) et par ailleurs j?ajouterai que Vélib? n?a pas vocation à être briseur de grève mais j?espère, Monsieur FLORES, que ce n?était pas votre proposition.

M. LE MAIRE DE PARIS. - J?ai écouté ce dialogue avec beaucoup d?intérêt.